Construction de l’usine de compostage : la Ville retarde sa décision

Source: Éric Moreault, Le Soleil, 30 janvier 2009.

(…) «Il y a encore des choses à analyser pour partir sur la bonne voie», a expliqué François Moisan, porte-parole de la Ville. L’administration municipale a refusé de transmettre au Soleil les résultats des projets menés auprès de 3800 ménages de Québec, dans certains cas depuis plus d’un an. «Nous sommes en réflexion sur la façon de recueillir les matières.» Mais les résultats «sont bons».En fait, Québec demandera sous peu aux participants un geste supplémentaire, soit l’achat de sacs de plastique biodégradables. «On va analyser l’impact sur le taux de participation», explique M. Moisan. (…)Pendant que Québec tergiverse avec la cueillette des restes de table, les huit sites de compostage communautaire débordent. Celui du parc Richelieu est tellement plein qu’il a dû fermer ses bacs pour l’hiver.«J’ai jamais vu ça!» s’exclame Véronique Laflamme, organisatrice communautaire du comité populaire Saint-Jean-Baptiste, dans l’arrondissement de La Cité. Ce qui signifie que plus de personnes ont continué à recueillir leurs matières compostables pendant l’hiver que précédemment, mais aussi que la centaine de personnes qui participent au projet devront attendre le dégel pour continuer. (…)Ces sites représentent aussi une forme de sensibilisation, estime Mathieu Boyd, agent de liaison du groupe Éco-Quartier. (…)

La suite de l’article. Aussi, ce billet ]