Écologique, la densification

Source: Érick Moreault, Le Soleil, 28 mars 2009.

«Bien que la concentration de personnes, d’entreprises, de véhicules et de déchets peut être considérée comme problématique, la densification et la concentration de la population peuvent aussi amener une variété d’avantages pour l’environnement», écrit-on dans le rapport de l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) dévoilé cette semaine.Le Soleil a récemment consacré une série sur les défis qui attendent Québec dans un avenir rapproché en raison d’une pénurie appréhendée d’habitations et la volonté chez certains élus et fonctionnaires de miser sur la densification.Une ville mieux densifiée réduit les déplacements en auto, favorise les modes de déplacement à faible impact et diminue la quantité d’énergie consommée par habitation. La consommation énergétique d’une unifamiliale est de 15 % supérieure à un jumelé et de 30 % à une maison en région. Bref, toutes ces choses réduisent d’autant la pollution par habitant. (…)

[ La suite, de même que cet autre article. Aussi, notamment, ce billet. ]