Les jardiniers clandestins

 Intersection Des Capucins et La Canardière, vue en direction SE. Photo: Jean Cazes, 29 avril 2009. CLIQUER POUR AGRANDIR.Cette « gentille délinquance » me rappelle étrangement la petite histoire de l’Îlot Fleurie – Jardin de Saint-Roch. Et du côté de Limoilou, où sévir? Peut-être dans les friches de la zone industrielle La Canardière et pourquoi pas, du côté est du boulevard Des Capucins (photo), le long du chemin de fer?Source: Mariève Desjardins, Jobboom, avril 2009.

(…) Les guérilleros du jardinage se donnent donc pour mission de s’approprier des terrains vagues, abandonnés ou négligés en y plantant des végétaux, histoire de donner aux villes le coup de pouce… vert dont elles ont besoin. (…)Avec son blogue Le pouvoir aux pousses, l’artiste montréalaise Emily Rose Michaud est bien connue dans la communauté locale disséminée des guérilleros du jardinage. Une appellation qu’elle n’affectionne pas particulièrement. «Je connais des gens qui pratiquent le guerrilla gardening à Montréal depuis longtemps, mais ce n’est que récemment que j’ai su que ce type d’actions porte ce nom un peu agressif.»En novembre 2007, Emily Rose Michaud a investi un terrain vague appartenant au Canadien Pacifique, situé près du chemin de fer entre les rues Henri- Julien et de Gaspé, à Montréal. Grande comme un terrain de football, c’est l’une des dernières parcelles inoccupées du Plateau-Mont-Royal. (…)

[ La suite. ]