Une vraie chambre froide pour le Relais d’Espérance

Relais d'Espérance. Photo: Jean Cazes, 20 avril 2009.Sur la photo, à gauche, l’immeuble récemment « rafraîchi » du Relais d’Espérance, sis sur la 4e Avenue.Source: Nadia Ross, Le Soleil, 19 avril 2009.

Une chambre froide d’une valeur de 15 000 $ a été construite dans les locaux du Relais d’Espérance à Limoilou en fin de semaine. Si l’onéreuse opération a été rendue possible, c’est grâce au président des Services Frima qui a voulu offrir un cadeau aux plus démunis de sa communauté. Il y a quelques mois, quand Carl Turgeon est allé visiter le Relais d’Espérance, il a été bouleversé par ce qu’il a vu. Une centaine de personnes attendant d’un côté pour remplir leur panier de denrées et de l’autre, des installations désuètes pour accueillir la précieuse nourriture. (…)La conservation et l’entreposage sont des enjeux de taille pour un organisme comme celui-ci qui distribue chaque année plus de 3000 paniers à environ 350 personnes différentes. Des enjeux qu’a rapidement cernés M. Turgeon. (…)La demande de paniers de provisions explose au Relais d’Espérance. Après la période des Fêtes, l’organisme voit habituellement sa clientèle diminuer de façon radicale. Mais, pour la première fois en 10 ans, le nombre d’inscriptions se maintient, et on donne en moyenne 110 paniers par semaine. (…)

[ La suite. Aussi, ce billet, notamment. ]