L’Autre-Caserne : y aura t-il un jour une autre vocation?

Photo : Jean Cazes, 4 février 2010.Plusieurs années plus tard et sans cesse au cœur des spéculations et rumeurs, l’Autre-Caserne, cette ancienne caserne située sur la 5e Rue, est toujours dans un état de quasi abandon et on se demande bien si on verra un jour ce joyau architectural du Vieux-Limoilou rouvrir ses portes au public. goed samsung hoesje Plusieurs se souviendront que les derniers soubresauts populaires visaient à relancer, en 2005, les activités de lieu de diffusion axé sur les spectacles musicaux.Depuis, de nombreux promoteurs s’intéressent au devenir du bâtiment. cover iphone 6 6s Si certains y voient l’opportunité d’y implanter un musée, d’autres aimeraient bien voir revivre la salle de spectacle, le lieu a aussi fait l’objet de rumeur pour devenir un centre d’hébergement pour sans-abris en 2009 et la démolition a même été évoquée par certains. cover iphone 8 Interpellés par cette problématique, les membres du conseil de quartier ont adopté en 2009 une résolution visant à réaffirmer la valeur hautement patrimoniale et historique du lieu en s’assurant que tout projet qui y sera envisagé reste tourné vers les résidents et résidentes du quartier.Le conseil de quartier souhaiterait aussi tenir dans les meilleurs délais une assemblée d’information afin de connaître tous les projets envisagés pour le lieu, permettre aux citoyens de s’exprimer sur le sujet, stimuler les idées et les regroupements entre les divers projets envisagés, démontrer à la ville l’intérêt de la communauté envers l’Autre-Caserne.Surtout, cette séance d’information devrait permettre de relancer le débat public sur l’avenir du bâtiment et ses futures fonctions et rapidement engager les autorités à mettre un terme à l’abandon du bâtiment.Comme vous le savez, les élections municipales de 2009 ont amené avec elles une nouvelle conseillère qui se familiarise toujours avec les nombreux dossiers comme celui-ci, laissé en plan. iphone 7 8 plus hoesje On doit s’attendre a une action dans les prochains mois puisque le dossier de la relance de L’Autre-Caserne figurait sur la liste des promesses électorales de Mme Verreault. cover iphone 5 5s se Elle souhaite rencontrer toutes les personnes intéressées par le devenir du lieu et qui ont des projets à proposer. iphone 11 hoesje Il semble, selon notre compréhension de la vision de l’administration Labeaume, que les projets « communautaires » (le terme est volontairement large!) soient favorisés et que la relance d’un lieu de spectacle soit exclue.Aujourd’hui, ironiquement, le lieu qui fut pendant plus de 80 ans la Caserne numéro 10 du service de protection des incendies de la ville de Québec, est un entrepôt de moto de police! La ville est toujours propriétaire du bâtiment, et on ne connaît pas les intentions réelles ni l’agenda de réalisation d’aucun projet.Quoiqu’il en soit, monlimoilou.com vous offre désormais la chance de vous prononcer sur le sujet![ À lire aussi : L’Autre Caserne : Centre d’interprétation sur les incendies ou ateliers d’artistes? et Radiothon CKRL : pistes de réflexion sur l’avenir de Limoilou.

Publicité