Festival Turbo Fest: le «congrès» des jongleurs

Source : Josée Guimond, Le Soleil, 10 janvier 2010.

Publicité

«Jongler, c'est très solitaire. Ici, c'est la chance de rencontrer les autres, d'échanger des trucs et, surtout, de retrouver le simple plaisir de jongler», dit Emmanuel Cyr. Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve.Ils sont en congrès de trois jours à Québec, mais ils ne vont pas au Centre des congrès. Ils n’ont pas leur BlackBerry soudé à l’oreille, ni leur ordinateur à la portée de la main et, surtout, ils ne portent pas de cravates. Bienvenue au Turbo Fest, le «congrès» des jongleurs!L’École de cirque de Québec héberge, en fin de semaine, le quatrième festival de jonglerie Turbot Fest, qui regroupe annuellement 500 jongleurs et artistes du cirque, locaux et internationaux, professionnels et amateurs. C’est l’occasion de regrouper sous le grand toit de l’École de cirque des artistes d’une discipline très précise reliée aux arts du cirque, la jonglerie. (…)

[ La suite. À lire aussi : Un nouveau programme verra le jour cet automne à l’École de cirque de Québec. ]