La plume est plus forte que tout

Source : Antoine Léveillé, Voir (Québec), 20 octobre 2010.

Source : VOIRAly Ndiaye, alias Webster, nous revient avec Le Vieux d’la montagne, un deuxième album qui, après Sagesse immobile, expose des sujets qui lui tiennent à cœur, toujours écrits et exposés avec justesse. Il le dit lui-même sur la pièce Combattants: « Quand ça vient au texte / Je deviens mathématicien ». Un aveu qui sied bien à l’artiste, qui se passionne pour l’auteur Sun Tzu et l’œuvre de Machiavel. « Ça vient de mon éducation « hip-hop-logique », ce que j’appelle le « Limoilou Starz Académie », décrit-il. On a une approche intellectuelle du rap. Ton propos, il doit être sensé, tu dois faire des bons textes, des gros textes! Et il faut que ça sonne bien. C’est notre philosophie. » (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : Musique : CEA pour corps et âme et Un roman et une chanson… et une collaboration citoyenne de Webster. ]