St-Georges Côté (1918-1974) : le Prince des annonceurs

St-Georges Côté fut l’animateur radiophonique le plus populaire à Québec dans les années 1950 et 1960.Photo LD-COMM-1685-1. Source : Ville de Québec, acquis des archives de Jocelyn Paquet.Il inventa le métier d’animateur du matin à la station CKCV. St-Georges est né en 1918 sur la rue Lockwell à Québec mais dès l’âge d’un an sa famille déménage dans une grande maison au 22, rue des Chênes dans le quartier Limoilou. L’animateur va y passer toute sa jeunesse. Il fait ses études primaires à l’école des Petites sœurs de St-François d’Assise à Gros Pin et ses études secondaires chez les Frères du Sacré-Cœur de St-François d’Assise. C’est à cette école qu’il fera du théâtre amateur en compagnie de son frère.St-Georges redéménage à la Haute-ville à la fin de son adolescence mais il n’oubliera jamais le quartier de son enfance. Il deviendra l’un des amis les plus proches du Père Raymond Bernier. Lors de ses années de gloire, St-Georges se fera toujours un devoir d’encourager et de soutenir les œuvres du Père Bernier au Patro Roc-Amadour.En complément, la fiche St-George Côté (incluant d’autres photos et une capsule sonore), tirée de ces chroniques publiées sur le site de la Ville portant sur des personnalités de Québec.[ À consulter aussi : Histoire du Patro Roc-Amadour : l’Exposition virtuelle (1) sur les années 1960. Aussi, Les Archives du Photographe. ]