Des travaux dérangeants : Lourdes pertes des commerçants

En complément : Des travaux envahissants dans Limoilou.Source : Dominique Hardy, Journal de Québec, 4 septembre 2010.

Publicité

Les travaux de la 3e Avenue, dans Limoilou, ont fait perdre 25 % du chiffre d’affaires de sa pâtisserie, Chococâlin, assure le propriétaire, Pascal L’Heureux.<br /> © photo Karl Tremblay.(…) Ceux de la 3e Avenue, à Limoilou, qui été fermée à la circulation pendant une bonne partie de l’été, sont découragés. L’accès à leurs restaurants et à leurs boutiques était plus difficile.« J’ai perdu 25 % de mon chiffre d’affaires, ce qui est énorme », dit d’un ton démoralisé le propriétaire de la pâtisserie Chococâlin, Pascal L’Heureux. « Mon été a été complètement pourri. » Comme il vend des produits fins, l’énorme quantité de poussière causée par les travaux lui a occasionné beaucoup de soucis. La boutique de vélos Demers paie aussi le prix de ce chantier. « Nos concurrents en ont certainement profité », laisse tomber la copropriétaire, Claudia Roy, qui a aussi été obligée de couper les heures de travail de ses employés. Quant au restaurant Les Fistons, son décor estival est meublé de cônes orange et de machinerie lourde depuis trois ans. « Pour cette raison, je ne connais pas le plein potentiel de mon établissement », signale le copropriétaire Nicolas Nourcy. Ces commerçants ne sont pas au bout de leurs peines, car les travaux sur cette artère prendront fin en octobre.(…)

[ La suite. À lire entre autres billets : Chantier en cours : travaux de réfection, Vieux-Limoilou (8) et Branle-bas sur la 3e Avenue. ]