Les ruelles de Limoilou : un frein pour l’étalement urbain?

Petite maisonnette de ruelle à Toronto conçue par la firme d'architectes Superkul
Un des arguments les plus souvent évoqués pour légitimer l’étalement urbain est le manque de terrains et de logements de qualité pour les jeunes familles au centre-ville. cover iphone x xs En effet, devant les prix souvent exorbitant des unités de logement au centre, les ménages se retrouvent devant le choix de l’éloignement ou celui de la gestion d’un immeuble à revenu comme propriétaire occupant. custodia iphone cover Un choix intermédiaire est-il possible?Une jeune étudiante de l’École d’architecture de l’université Laval y croit. cover iphone 5 5s se Pour son projet de fin d’études, elle s’intéresse à une nouvelle forme de densification qui aurait pour principale caractéristique de profiter des arrière-cours des immeubles pour permettre de petites interventions avec façade dans les ruelles.Plusieurs villes commencent à s’intéresser à cette opportunité. iphone xr hoesje Des interventions souvent minimalistes qui respectent le caractère propre du quartier et permettent une multitude d’adaptations. iphone 11 pro max hoesje Les exemples sont très stimulants, notamment à Toronto et Vancouver.

Publicité