Transport collectif : 233 M$ pour la Ville, 670 M$ en tout

Source : Valérie Gaudreault, Le Soleil, 22 octobre 2011.

Imprimée et gardée secrète depuis janvier, la version finale du plan de mobilité durable de la Ville de Québec confirme que l’éventuel tramway circulera en basse ville et établit à 233 millions $ la contribution municipale pour l’amélioration de tout le réseau de transport en commun. (…)On y apprend que la mise en place d’un système de transport collectif performant, jumelant tramway et autobus, doit coûter 670 millions $ d’ici 2030. Un peu plus du tiers de cette somme, soit 233 millions $, serait puisé dans les coffres de la Ville de Québec, le reste provenant de subventions. C’est plus que l’investissement requis dans le nouvel amphithéâtre multifonctionnel.À cela il faut ajouter la construction comme telle d’un réseau de tramway de 28,6 kilomètres, déjà estimée à 1,5 milliard $. (…)Plus que la facture, c’est le trajet du tramway qui a soulevé les passions lors des consultations publiques menées par la Ville. Le maire Régis Labeaume acceptait qu’il parte de la rive sud et desserve l’Université Laval, mais tenait mordicus à le faire descendre en basse ville pour qu’il circule le long du boulevard Charest et desserve ensuite Pointe-aux-Lièvres et le secteur D’Estimauville. Plusieurs experts et groupes de pression plaidaient plutôt pour une ligne en haute ville, là où roulent actuellement les Métrobus. (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : TRANSIT – Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec et Québec en mouvement : « Une ville plus verte, plus équitable, plus prospère ». ]