Plaidoyer en faveur des ruelles

Ruelles de LimoilouSource : Avi Friedman, Journal Métro, 16 mai 2012.Au cours des 50 dernières années, nous avons adopté la culture de la grandeur, et nous avons ainsi perdu la dimension humaine qui caractérisait les vieux quartiers. iphone 7 8 plus hoesje Pouvons-nous redonner du charme à nos quartiers? Une particularité urbaine dont nous ne pouvions nous passer il y a quelques décennies seulement peut nous aider à y parvenir : la ruelle.Premièrement, il faut revoir la façon dont les véhicules sont abrités. iphone 6 6s hoesje Pourquoi ne pas construire des abris d’auto, des garages fermés ou des garages à mi-étage qui seraient accessibles par une ruelle à l’arrière? Si le stationnement était déplacé à l’arrière des habitations, la largeur des lots pourrait diminuer. iphone x xs hoesje Conséquemment, les maisons seraient construites en hauteur plutôt qu’en largeur, et la densité augmenterait.Quant à la largeur des rues, elle pourrait passer de 12,2 m à, disons, 7,6 m, ce qui réduirait les coûts liés à l’infrastructure et au déneigement. custodia iphone cover De plus, la ruelle présente l’avantage d’offrir un accès direct à l’arrière-cour, où une installation auxiliaire pourrait être construite, notamment un logement pour un parent âgé qui souhaite vivre de façon autonome.

Publicité