Sept idées pour Limoilou (7) – Les jardins pédagogiques

En route vers les élections municipales, en novembre 2013, l’équipe de Monlimoilou.com fait le plein d’idées pour le quartier. Organismes, commerçants, associations et citoyens engagés dans leur communauté ont été sollicités pour cette séance d’idéation collective. Surveillez le blogue au fil des prochaines semaines pour profiter de cette ébullition!Nouvelle idée? Des jardins pédagogiques. La version pilote du projet est déjà en place, développée par l’organisme Craque-Bitume, en collaboration avec des enseignantes au 1er et 2e cycles de l’école Saint-Fidèle, dans le Vieux-Limoilou. Intégrée dans le cursus pédagogique des élèves à raison de cinq ateliers par année, l’activité vise à permettre aux jeunes d’expérimenter avec la culture et le jardinage et ainsi, de faire le pont avec la matière apprise en classe.Depuis l’hiver 2012, les élèves de l’école ont déjà participé à deux saisons de jardinage complètes. Les plantes sont  démarrées en classe, puis le suivi est réalisé au fil de la saison estivale par un personnel de l’école, parents et élèves qui deviennent gardiens d’un bac le temps d’un été, l’amenant à leur domicile pour en prendre soin, entretenir les plantations et, évidemment, profiter des récoltes.L’idée est venue d’abord d’une mère, familière avec les différentes mesures liées au jardinage en bacs proposées par Craque-Bitume. Avec l’appui du Fonds régional d’investissement jeunesse de la Capitale-Nationale et de la Caisse populaire de Limoilou, l’organisme a monté une série d’ateliers qui incluent également du matériel et des ressources pour les classes participantes. Outre le jardinage et les compétences pratiques qui y sont liées, on présente aussi aux enfants de l’information et de la formation sur des sujets connexes : transport des aliments, saine alimentation, etc.

En fait, on amène un peu plus loin la matière théorique, on lui donne un côté interactif. Et les jeunes adorent faire des activités comme ça. Ils sont vraiment intéressés. Et, au fil des ateliers, on réalise que plusieurs d’entre eux ont déjà jardiné, qu’ils sont près de la moitié à déjà avoir des compétences de base», explique Rachel Vincent, chargée de projets en jardinage urbain chez Craque-Bitume.

Le défi reste actuellement, pour le projet, de se pérenniser sur les plans du financement, de l’organisation et des partenariats. Actuellement, les ateliers proposés par Craque-Bitume à Saint-Fidèle et leur réalisation dépendent largement de la motivation et de l’intérêt des enseignants en place qui sont souvent à contrat et dont la présence n’est pas nécessairement assurée d’une année à l’autre. Comment est-il possible de cultiver cet intérêt? Comment mieux permettre au milieu lié à l’école de s’approprier le projet? Comment élargir l’offre sur le territoire pour ainsi mieux atteindre les objectifs du projet? Des questions que tentera d’élucider Craque-Bitume au fil de l’année scolaire qui s’amorce.Vous voulez participer à cette séance de brassage d’idées collectives? Vous représentez un organisme, vous êtes un commerçant ou un citoyen engagé dans la vie de votre quartier? Faites-nous parvenir vos idées à info@monlimoilou.com, commentez nos billets ou surveillez le blogue pour d’autres idées!Crédit photo : Craque-Bitume