La Saint-Charles : du canal à la rivière urbaine – Léonce Naud, 1992

Rivière Saint-Charles
Rivière Saint-Charles. James Pattison Cockburn, 1830.

L’article de 1992, nous explique son auteur bien connu Léonce Naud, fut l’un des premiers à remettre en question le « beau canal de béton » dont la Ville de Québec se félicitait encore quelques années auparavant dans un cahier très officiel. Au fait, l’histoire du Mouvement Rivière Vivante (auquel on doit vraiment le débétonnage de la rivière), mériterait d’être raconté un jour. Ce fut parfois pas mal palpitant… »

* * *

La Saint-Charles : du canal à la rivière urbain (Source : Droit de parole, Léonce Naud, mars-avril 1992) (…) Transformer la rivière en imitant (mal) le canal Rideau à Ottawa, telle semble été la philosophie adoptée. Personne ne semble avoir réalisé qu’un canal creusé artificiellement, tel le canal Rideau, n’est pas la même chose qu’une rivière. (…)[ Lire la suite]