Privatisation des bibliothèques de Québec : 50 employés mis à pied

Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 7 mai 2013 Cinquante employés temporaires de la Ville de Québec perdront leur emploi le 1er juillet à la suite de la décision de l’administration Labeaume de confier à l’Institut Canadien de Québec la gestion de toutes ses succursales du réseau des bibliothèques de Québec. Une décision «immorale» et «illégale», selon le syndicat des fonctionnaires municipaux.Quelque 75 employés permanents ne sont pas touchés par cette nouvelle vague de privatisation. (…)Lundi, tant la conseillère Julie Lemieux que le maire Régis Labeaume ont assuré que les utilisateurs des bibliothèques ne verront aucun changement au service. Au contraire, plaident-ils, le nouveau plan pour les bibliothèques présenté en janvier a ajouté 100 heures d’ouverture aux différentes succursales.Selon Mme Lemieux, confier la gestion complète des bibliothèques à l’Institut Canadien, un organisme qui existe depuis 1848, est un choix qui s’imposait. (…)[ Lire la suite ]