Scout un jour, scout toujours

Chemise scoute (Jeanette)
Chemise de Jeannette – Modèle 1992
Voilà une devise qui me revient à l’esprit quand, prise avec un problème technique dans une situation impossible, je bricole et rabiboche une solution de rechange avec les moyens du bord comme ce célèbre bidouilleur de MacGyver !

Publicité

Entre Kris Kross et Job le Beatnick

Dans les débuts des années 1990, deux jeunes adolescents d’Atlanta enflammaient les ondes avec leur chanson Jump. Ils portent leurs chemises de sport à l’envers et s’appellent KRIS KROSS; November rain est le slow par excellence; Rhythm is a dancer de SNAP ! un des meilleurs morceaux dance tournant à la radio. Le coton ouaté est à la mode tout comme les bracelets fluo en plastique. Je joue au ballon-prisonnier chaque récré, le UN DEUX TROIS POPEYE sur élastique ayant vite perdu de son intérêt pour mes amies et moi. Un soir semaine je me rends au sous-sol de l’église pour les rencontres scoutes. Je porte ma chemise bleue de Jeannette, je suis fière de mes écussons, de mon foulard brun et beige roulé avec grande attention. J’ai déjà hâte au camp d’été. Au BIVOUAC où l’on chante des chansons héritières de la culture hippie et de la Révolution tranquille : Job le Beatnick, dont les animateurs escamotaient subtilement le troisième couplet inapproprié pour des 10-11 ans mais qui comportait un nombre incroyable de mots bizarres, la tristounette et réflexive Qui peut faire de la voile sans vent ou le ludique Blues D’la Métropole de Beau Dommage.La prière scoute La paix du soir, dernier tour de chant à la lueur d’une chandelle, fait partie de mes plus beaux souvenirs.

Ce que j’ai appris

Ce que j’ai appris lors de mon passage chez les scouts :

  1. marquer les arbres au couteau n’est pas gentil pour les arbres
  2. le ski de fond peut être plaisant
  3. la nuit dans la forêt enneigée, les soirs de pleine lune, on n’a pas besoin de lampe de poche
  4. avec le temps les crottes de lièvres deviennent comestibles et sont une excellente source de fibres en survie

Photographie d'écussons scoutsLe scoutisme aujourd’hui

Depuis ma jeune époque, le scoutisme a perdu quelques plumes – à mon grand désarroi ! L’offre des loisirs s’étant diversifiée, la compétition est grande. Avec grand bonheur j’ai lu Paul au parc de Michel Rabagliati. Nous parlons trop peu de ce mouvement valorisant l’entraide, la citoyenneté, le dépassement de soi. Tant de bénévoles accompagnent ces jeunes pour leur faire vivre des expériences de vie de groupe hors du commun !

Afin de faire le point sur le scoutisme à Limoilou, je me suis entretenue avec Mme Nathalie Mackay, Chef de groupe du 29e Groupe Scout-Maizerets. Mme Mackay œuvre au sein du scoutisme depuis 1997. Cela a été un plaisir de discuter de l’évolution du mouvement avec une fidèle bénévole dédiée à la cause, figure de proue pour bien des jeunes limoulois depuis plus de quinze ans !

Les valeurs du scoutisme :

  • le civisme
  • la confiance en soi
  • le respect
  • la solidarité

Salut scoutLa devise Une B.A  par jour tient toujours la route, les sizaines et le rituel de la PROMESSE, scellant l’engagement du jeune dans son groupe scout, aussi. Plus de 200 pays du monde entier, toutes nationalités et religions confondues, comptent des groupes scouts, totalisant plus de 25 MILLIONS de jeunes participants. À Québec, nous retrouvons même un groupe musulman ! D’abord associé à la religion catholique, le scoutisme est désormais le plus souvent laïque au Canada, comme cela est le cas pour le 29e groupe de Maizerets. Les scouts portent l’uniforme et le foulard; les écussons et badges scouts obtenus sont toujours aussi convoités. Les camps thématiques et les grands jeux sont très populaires. Techniques de survie et apprivoisement de la noirceur : pour bien des jeunes de la VILLE c’est la grande découverte ! Mme Mackay soutient que le mouvement scout convient à tout type de jeunes; ceux qui aiment notamment moins les sports et la compétition aimeront la prévalence des jeux coopératifs.

Le 29e Groupe Scout-Maizerets

Beaucoup de jeunes familles élisent domicile dans la Cité-Limoilou. Deux unités au 29e Groupe sont disponibles pour les jeunes limoulois. Le nombre plus petit d’inscriptions a amené les organisateurs à privilégier la formule mixte. Les Castors (7-9 ans) arborant le jaune ainsi que les Louvetaux (9-12 ans) regroupés sous l’uniforme vert. Le coût d’inscription est très ABORDABLE pour l’année : 160 $ pour une réunion par semaine et 2 à 3 camps. Ce prix comprend l’uniforme, le foulard et les badges. Les réunions ont lieu au Centre Monseigneur-Marcoux. Les inscriptions sont acceptées à l’année; les parents désirant inscrire leur enfant dès le début de la saison peuvent le faire en septembre. Pour information : nathmac@videotron.ca.