Jeune famille cherche propriété en ville (2) – Voir le quartier autrement

2e Avenue, quartier Limoilou
École primaire de la Grande-Hermine, sur la 2e Avenue. 14 août 2014.
Depuis novembre dernier, je suis officiellement en recherche d’une propriété dans le Vieux-Limoilou. Plus de huit mois après le début de nos recherches, j’ai envie de partager avec vous le fruit de nos investigations et de témoigner de ce que ce processus révèle sur le quartier en 2014. Aventures en cinq temps sur le thème de l’accession à la propriété.

***

Connaissez-vous le concept des Promenades de Jane? L’organisme Accès Transports Viables en a organisé plusieurs dans les quartiers centraux de Québec en mai dernier, dont une dans le Vieux-Limoilou, animée par deux blogueurs de Monlimoilou.com. En leur compagnie, l’initiative permettait de découvrir le quartier sous un nouvel angle en mettant de l’avant ses aspects méconnus.Je n’y ai pas participé, mais j’ai parfois eu le sentiment de réaliser ce genre de promenade au cours de mon processus de recherche de propriété dans le quartier. Lorsqu’une nouvelle annonce intéressante paraissait, j’allais visiter les abords de la maison – les propriétés, commerces et services environnants, le potentiel du secteur, les détails architecturaux de l’édifice, la présence d’une ruelle, etc.Dans la foulée, j’en suis venu à m’intéresser à l’histoire du quartier et à ses divisions anciennes. Le Vieux-Limoilou n’est pas un quartier très grand, mais il se subdivise en secteurs ayant des particularités propres, calquées souvent sur les «frontières» des anciennes paroisses (5):  Saint-François d’Assise et Stadacona près du parc Cartier-Brébeuf (un secteur plus méconnu), le secteur Saint-Fidèle/Saint-Esprit qui est souvent le plus recherché, et le sud du quartier – plus populaire – qui recoupe essentiellement l’ancienne paroisse Saint-Charles.Au fil de mes promenades, j’ai compris pourquoi la 2e Avenue était si recherchée: cadre superbe, services à proximité… Mais avec des prix à l’avenant. Dans le même sens, le secteur près du parc Cartier-Brébeuf est appelé à prendre de la valeur – c’est d’ailleurs déjà bien amorcé -, en raison notamment de sa proximité avec ce lieu magnifique. À l’opposé, pour le sud du quartier, la «métamorphose» semble moins évidente qu’ailleurs dans le Vieux-Limoilou, et gageons que les épisodes de nickel et de poussière rouge ne jouent pas en sa faveur.

École et mobilité

Poursuivant mes recherches, j’ai par ailleurs réalisé que le réaménagement des écoles primaires a tracé une frontière invisible dans le Vieux-Limoilou. À partir de la 18e Rue, la 3e Avenue divise le quartier en deux (est/ouest) et dessine ainsi deux bassins distincts pour la Grande-Hermine et Saint-Fidèle. Comme parent d’un futur élève, je me suis donc intéressé à l’offre de service de chacune, remarquant notamment que la première avait la particularité d’avoir une maternelle 4 ans. Plusieurs familles du quartier qui habitent ou non à proximité de la Grande-Hermine ont sauté sur l’occasion qui, doublée d’un service de garde à 7$, offre un choix éduco-économique.La question de la mobilité a également fait partie de mes recherches. Utilisateur régulier de Communauto, j’ai porté une attention particulière à l’accessibilité d’une station – pour me rendre compte de leur présence timide dans le quartier. Abonné au transport actif et collectif, j’ai chaque fois analysé la desserte en transport en commun à proximité de la maison visitée. À part le secteur de Stadacona, l’ensemble du quartier m’est apparu choyé en la matière – et le serait encore mieux avec un éventuel tramway! Quant aux pistes cyclables, si elles ceinturent le Vieux-Limoilou, elles permettent difficilement de circuler entre les rues et avenues. Déjà, si on pouvait allonger la période d’ouverture de celle sur la 8e Avenue…Bref, tous ces facteurs pris en compte, j’en ai conclu qu’aucun secteur n’était parfait. Une chose m’apparaissait cependant toujours aussi évidente: les ruelles étaient un très gros plus dans le quartier et amenaient d’ailleurs beaucoup de jeunes familles à privilégier le quadrilatère formé de la 1re Avenue/4e Rue/8e Avenue/18e Rue.J’y reviendrai la semaine prochaine dans mon prochain texte, portant sur le stationnement.