Le secret des pierres: La Perle d’Art de Marielle Saulnier

perle-art

Alors que nous sommes tous en pleine quête du cadeau personnalisé, original et joli à offrir à nos êtres chers, Monlimoilou.com vous propose cette semaine une petite série de portraits d’artisans du quartier, avec en prime des suggestions cadeaux hyperlocales. Aujourd’hui, rencontre avec Marielle Saulnier, propriétaire de La Perle d’Art.

marielle-saulnierPour son quarantième anniversaire, Marielle Saulnier pose sur la 3e Avenue, pouce en l’air, un arc-en-ciel au-dessus d’elle. La photo peut paraître banale; pourtant, à quelques pas de Mme Saulnier, se trouve un local qui deviendra plus tard sa bijouterie-joaillerie La Perle d’Art. L’expression «il n’y a pas de hasard» prend ici tout son sens!

Mme Saulnier a étudié en joaillerie à 28 ans. Le secret des pierres précieuses ne lui est pas étranger, deux de ses frères avaient chacun une bijouterie. Elle a commencé dans la joaillerie comme vendeuse. Autodidacte, elle n’a pas hésité à pousser plus loin son expérimentation comme artiste joaillière. Elle a bénéficié à ses débuts de l’accompagnement du Centre local de développement (CLD).

Grâce à M. Morin, premier propriétaire de son local qui n’hésita pas à fixer un loyer abordable pour aider la jeune entrepreneure, Mme Saulnier ouvre La Perle d’Art avec seulement 1500$ de prêt de fonds d’emprunt. Vous avez bien compris, avec seulement 1500$! Passionnée et convaincue de son projet, notre Limouloise de coeur n’a pas hésité à aller de l’avant. Près de dix ans plus tard, la Perle d’Art continue de rayonner!

Dans l’atelier

perle-art-noelLaminoir, outils rotatifs, torches, pinces et scies, polisseuse et ultrasons. Les outils quotidiens retrouvés dans l’atelier de la Perle d’Art étonnent. Demandez-lui comment elle fabrique une bague, elle vous montrera un petit morceau d’or ou d’argent qu’elle courbera jusqu’à la forme voulue. Le travail de l’artisan est un travail de corne sur les mains, d’effort, de minutie!  Mme Saulnier travaille le matériau brut. Elle aime créer des bijoux, les nettoyer, les remodeler en ajoutant ou en enlevant une petite partie afin de rendre actuel un bijou d’une autre époque, mais dont la valeur sentimentale est toujours aussi présente pour son propriétaire.

Mme Saulnier a une clientèle fidèle, certains venant même de Montréal ou de la Gaspésie. Elle travaille avec la physionomie de ses clients afin d’offrir le bijou le plus adapté. L’âge est par exemple très important. Une bague pour votre douce moitié folle des sports? Elle vous conseillera sans doute une bague «qui n’accrochera pas trop»!

Vous avez envie de faire un cadeau original ou de découvrir la joaillerie? N’hésitez pas à entrez à La Perle d’Art, Mme Saulnier discutera avec plaisir avec vous de son travail. Elle vous racontera l’histoire des pierres. Celle des diamants, notamment, qu’elle connaît très bien.

Quiz une pierre deux coups

  • Avec le saphir, quelles sont les trois autres pierres précieuses?

Réponse anagramme: mandait, ubris, à demeure.

  • Où trouve-t-on la seule mine de topaze impériale au monde?

Réponse anagramme: ribles