Famille atomiques au Cégep Limoilou : ces relations quotidiennes vues par les finissants en théâtre

Pendant quatre représentations, les finissants présentent leur projet de fin d’études mêlant interprétations de pièces québécoises et créations. Ici, un extrait d’À toi pour toujours, ta Marilou de Michel Tremblay.

Les 27 finissants du profil théâtre au Cégep Limoilou présentent Familles atomiques jusqu’au 11 mai : un spectacle réunissant sept textes de la dramaturgie québécoise et autant de créations que les étudiants ont composé à partir de ces pièces. Mention spéciale à cette créativité, qui mène des réflexions modernes et intelligentes sur les préoccupations familiales.

Du classique avec À toi pour toujours, ta Marilou de Michel Tremblay, de la comédie avec Deux ans de votre vie de Rébecca Dérapse, du travail sur la langue avec Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme… Dans Familles atomiques, les membres de chacune d’entre elles se questionnent, se déchirent, se disputent ou s’aiment passionnément.Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme par les finissants au profil théâtre du Cégep LimoilouLes enseignants Jean Bélanger, Marie-Ève Chabot-Lortie et Véronika Makdissi-Warren ont choisi des textes exigeants et symboliques pour représenter cette diversité de liens familiaux dans le spectacle des finissants au profil théâtre, alors que ces derniers ne se destinent pas tous à une carrière de comédien.Ce sont les étudiants eux-mêmes, qui ont fait le montage des extraits de 25 minutes chacun environ, devant parfois éliminer des personnages, car ils ne sont que quatre par groupe sur scène. On sent bien qu’en deux ans de Cégep, ils ont compris toutes les ficelles du métier : changements de décors et de costumes rapides, dynamisme et naturel dans le jeu et la mise en scène.

Des créations mûres et étonnantes

Chaque groupe d’étudiants a dû présenter une création de cinq minutes, inspirée du texte de dramaturgie québécoise qui lui succédait. Si toutes les œuvres originales ont été bien interprétées, c’est le volet création du spectacle qui surprend le plus le spectateur. Des thèmes mûrement réfléchis comme la violence et le viol dans les monologues de la première création pour introduire À toi pour toujours, ta Marilou, montrent un talent d’écriture bien exploité.Les étudiants présentent huit créations inspirées des pièces québécoises qu'ils ont étudiées.Une des créations finales met en scène des frères et soeurs, qui vivent un moment unique et privilégié en partant en vacances en Thaïlande, jusqu’à ce qu’un événement chamboule leur destin. Apogée poignante.Si les finissants ne se dirigent pas tous vers les planches ou le septième art à la sortie du Cegep, ils ont su néanmoins honorer le théâtre québécois par des interprétations justes, et représenter, à leur tour, des réflexions intéressantes sur ce qui les préoccupe en tant que génération de demain.Dernière représentation lundi 11 mai à 19h30. 5 $ étudiant, 10 $ admission générale.

Studio-Théâtre du Cégep Limoilou1300, 8e avenue (local 0417)418 647-6600