Centre Vidéotron : le départ de Benoît Robert est une mauvaise nouvelle pour Québec, selon l’opposition

Centre Vidéotron
Centre vidéotron. 9 septembre 2015.
Source : Le Journal de Québec, Stéphanie Martin, 4 août 2016

Publicité

Le départ de Benoît Robert, qui quitte le Centre Vidéotron, n’a rien de rassurant et est un signe d’instabilité, selon l’opposition à l’hôtel de ville de Québec.

« Il quitte le navire. Ce n’est rien de rassurant pour les citoyens de Québec. Ce n’est pas une bonne nouvelle », a exprimé jeudi la conseillère de Démocratie Québec, Anne Guérette. (…)Mme Guérette souligne que le maire de Québec, Régis Labeaume, a souvent vanté la feuille de route de Benoît Robert. (…)

Est-ce qu’il quitte parce qu’il se rend compte qu’il n’est pas capable de relever le défi? Est-ce que c’est un aveu d’échec? On peut se poser la question. C’est un signe d’instabilité. »

Ce départ survient quelques semaines après le refus de la Ligue nationale de hockey d’accorder une franchise à Québec. Mme Guérette ne croit pas que le retour des Nordiques soit l’affaire d’une seule personne. (…)À lire aussi : Centre Vidéotron : le départ de Benoît Robert est une mauvaise nouvelle pour Québec, selon l’opposition.