La vapeur de l’incinérateur pour chauffer le futur mégahôpital ?

Incinérateur de Québec
Incinérateur de Québec, boulevard Montmorency. 10 juillet 2015.
Source : Le Journal de Québec, Jean-Luc Lavallée, 10 février 2016 

Publicité

La Ville de Québec étudiera la possibilité d’alimenter en chaleur le futur mégahôpital de l’Enfant-Jésus et le futur écoquartier de la Pointe-D’Estimauville avec la vapeur de l’incinérateur.

L’usine Stadacona de Papiers White Birch achète «beaucoup moins de vapeur qu’auparavant depuis sa réouverture», a expliqué au Journal le porte-parole de la Ville de Québec David O’Brien. La Ville vend également de la vapeur à l’entreprise Glassine Canada, sur le  boulevard Montmorency. (...)Le «réseau de chauffage urbain» projeté pourrait également alimenter l’Institut universitaire en santé mentale (anciennement Robert-Giffard) et la zone industrielle Maizerets/Vieux-Limoilou. (...)Tout l'article. À lire aussi : Nouvelle entente pour la vente de vapeur à White Birch. ]