Les ados et Limoilou : jase de salon à la maison des jeunes

pieds
Publicité

Que pensent les ados de Limoilou ? Que choisiraient-ils d’améliorer, de jeter à terre sans hésitation ? J’ai eu le plaisir de discuter avec une dizaine d’entre eux dans le confort du salon de la Maison des jeunes l’Exode de Limoilou. Une bouffée d’air rafraîchissante qui change du cliché Hipster Limoilou Love.

Ils ont entre 12 et 17 ans. Certains sont nés à Limoilou, d’autres n’y sont que depuis 1 an. Avec les ados, il y a rarement de demi-mesure. Ils n’ont pas leur langue dans leurs poches. J’ai voulu aller à leur rencontre pour leur donner une tribune, qu’ils parlent de leur quartier et que l’on les entende. Ils m’ont bien fait rire à plusieurs occasions lors de notre rencontre, comme Héliodore (nom fictif), qui aimerait être enseignante et qui me répond à la question « Dans quel commerce vous n’entrerez jamais ? » :

La Baconnerie! Parce que les sortes de bacon sont trop bizarres ! Je peux pas croire que ça a remplacé l’Astre d’Or !

L’Astre d’Or, elle aimait bien. Elle achetait des pierres, j’imagine des pierres spéciales, des pierres d’amitié ou des pierres précieuses. Elle aimait aussi les cartes de tarot. Son ami, Celer (nom toujours fictif), n’hésite pas à plutôt viser la Brûlerie : le café est IM-BU-VABLE ! Trop amer ! Il préfère de loin le Vanille française du Tim Hortons. Le petit groupe sur ma droite s’accorde pour dire qu’ils n’entreront jamais dans un commerce de cigarettes électroniques.

Ce qui est cool à Limoilou

  • Le skate-parc à Fleur de Lys (mais il y a trop de monde).
  • C’est proche du Fana Manga ! On va manger des sushis et du bubble tea avec la MDJ.
  • La petite épicerie L’Impact, sur la 4e Avenue, parce qu’il y a des lunchs pas chers et que c’est entre Brébeuf et De La Cité.
  • La MDJ, « Pour les animateurs » (Celer), « Parce que mon frère est pas là ! » (Héliodore), « Pour le sous-sol » (les autres).
  • C’est l’fun l’été, la petite place, y’a des activités, ça met de la vie (Héliodore).

Tout jeter à terre !

mdjQu’est-ce qu’il manque dans le quartier, qu’est-ce qui est moche ? Ma petite gang ne mâche pas ses mots à cette question ! Attention oreilles sensibles, Limoilou n’a pas la cote auprès de mes jeunes interlocuteurs. Je dois dire que cela fait du bien dans la balance, car avouons-le, nous avons l’éloge facile, adultes et jeunes familles, lorsque vient le temps de visiter nos amis de banlieue et de vanter notre quartier !Celer se lance le premier :

Il y a trop de condos ! Les bâtiments sont tout croches (approbation générale), ils sont vieux, c’est laid ! Moi je sacrerais tout à terre pour recommencer ! Je mettrai le feu à Saint-Roch pour partir à neuf ! »

Trop négatif et discours irréfléchi, me diriez-vous ? Sophie (nom non fictif), l’animatrice, invite Celer à me montrer ses dessins. Ouais, le jeune, il a de la suite dans les idées. Architecte ou designer, il aimerait plus tard construire de supers buildings. Ses dessins sont géniaux, on dirait des petites villes intelligentes !Une ville imaginée par CelerMon jeune interlocuteur continue sa lancée :

Pour un Limoilou moderne, il faudrait du neuf, comme la boutique Jura, du WiFi partout et des abris-bus intelligents comme à Montréal ! Plus de technologies ! Plus de condos abordables ! Puis plus d’argent pour les écoles (seconde approbation générale). Faudrait moderniser le système scolaire. Y’a un trou dans mon gymnase et ils l’ont juste patché avec une planche de bois. »

Mon voisin de gauche, Mallory (toujours nom fictif), aimerait bien qu’on enlève les fastfood (Pas le Tim, quand même ! – s’exclament les autres). « Parce que ça gâche la santé des autres et que ça amène des problèmes de santé par après. » Voir les bonshommes qui ramassent les bouteilles dans les poubelles ou qui quêtent, c’est aussi quelque chose qui dérange pas mal le petit groupe. « Limoilou, c’est un quartier de pauvres ! » me lance un jeune à tuque d’environ 13 ans, qui était jusqu’ici plutôt silencieux.Le reste du groupe complète la liste d’épicerie :

  • Faudrait plus de bars à bonbons
  • Faudrait un Imaginaire à Limoilou, Place Lau c’est trop loin !
  • Pis au parc Ferland y’a un nouveau module qu’on comprend pas ! On sait pas à quoi il sert ! C’était bien mieux quand il y avait le bateau.

Jeunesse d’aujourd’hui

Êtes-vous curieux de savoir qui ils sont, ces jeunes ? Ce qu’ils écoutent, ce qu’ils font de leur temps libre ? Ça fait combien de temps que vous n’avez pas parlé à un adolescent ? Surveillez mon prochain billet ! Vous aurez en prime un dessin d’Héliodore.Je tiens sincèrement à remercier la Maison des jeunes l’Exode et tous les jeunes présents lors de ma visite pour leur ouverture et leur accueil.