Les ruelles de Montréal, un réseau au potentiel unique

Source : Le Devoir, Florence Sara G. Ferraris, 1er août 2016

Longtemps considérées comme de simples voies de desserte, les ruelles montréalaises font l’objet, depuis une dizaine d’années, d’imposantes transformations. Un vent de changement qui, loin de se limiter aux quartiers résidentiels, souffle depuis peu sur leurs jumelles du centre-ville. Conçu à l’échelle des piétons, ce fin réseau parallèle pourrait-il devenir cet espace que les marcheurs urbains réclament ? Pistes de réflexion.

(…) « Que l’on parle de développement durable en ville, de piétonnisation ou de partage de l’espace urbain, les ruelles ont un potentiel inouï », lance sans ambages Simon Octeau, directeur adjoint du Regroupement des écoquartiers, un organisme mis sur pied il y a 21 ans pour accompagner les écoquartiers locaux dans leur travail quotidien. D’autant plus que depuis 2010, le nombre de ruelles vertes ne cesse d’augmenter chaque année. Seulement en 2016, ce sont près de 60 nouveaux tronçons qui seront réaménagés aux quatre coins de la ville. (…)

À lire aussi : Les ruelles de Montréal, un réseau au potentiel unique.