Plaintes envers le récupérateur de métaux AIM : consultation citoyenne « nouveau genre »

Conseil de quartier de Maizerets
AIM : consultation citoyenne du 29 novembre 2016.

Répondant à l’appel du conseil de quartier de Maizerets, une vingtaine de citoyens touchés par les activités de recyclage de métaux opérées par la compagnie American & Iron Metal (AIM) ont partagé mardi soir leurs griefs.

Usine  AIM, boulevard MontmorencyTenue au Domaine Maizerets, cette consultation publique avait pour but d’obtenir davantage d’information afin que le conseil de quartier de Maizerets puisse représenter efficacement les résidents qui se sentent lésés par les activités de AIM, considérée comme principale source de nuisance autour de la zone industrielle de la Canardière.Rappelons qu’un volumineux dossier de plaintes dort sur les tablettes depuis l’implantation de l’usine en 2003, à l’entrée ouest du boulevard MontmorencySur son site Web, le conseil souligne que la Ville de Québec avait mené à l’été 2015 une étude au sujet des nuisances du secteur. Les détails de la présentation d’avril dernier sont accessibles ici.

Colliger les problèmes vécus

AIM - localisation Patrick Dubé était entre autres mandaté pour cet exercice de collaboration citoyenne. Avant d’aborder le déroulement de la soirée, l’organisateur communautaires du CSSS de la Vieille-Capitale a d’entrée de jeu résumé l’historique des plaintes, en particulier de citoyens du secteur à l’est du boulevard Henri-Bourassa.

Pour que tout le monde soit à l’aise de s’exprimer, le conseil de quartier a suggéré un fonctionnement différent des autres consultations publiques où on se présente au micro. Ce qu’on vous propose, c’est d’aborder cinq thèmes : le bruit, la poussière, le camionnage, les plaintes et autres sujets. Quatre animateurs circuleront de table en table pour cueillir vos commentaires. […] C’est super important que vous disiez ce que vous avez vécu personnellement face à AIM. Ce soir, ce processus va permettre de collectiviser les problèmes vécus dans le quartier. »

Présentation publique des résultats le 13 décembre

Dans l’ensemble, cette consultation — dont nous devons taire pour l’instant quelques lignes qui en ont déjà été tirées — a visiblement satisfait les participants. « C’est rassurant de voir qu’on n’est pas tout seul, mais il faudra s’assurer que ça va porter fruit ! » a notamment exprimé une citoyenne.Conseil de quartier de MaizeretsPatrick Dubé a répété qu’un comité de travail compilera les réflexions de la consultation dans un rapport qui sera présenté à la population lors de la prochaine rencontre du conseil du 13 décembre. Avant de céder la parole à Martial Van Neste, président du conseil de quartier de Maizerets, il a tenu à rappeler qu’on peut consulter tous les procès-verbaux des réunions sur le site Internet de la Ville pour suivre ce dossier.

Après le dépôt du rapport, on va établir une stratégie et former un comité tripartite qui comprendra des représentants de la Ville, de AIM et des citoyens. […] Ce que le conseil de quartier désire, c’est que la partie citoyenne soit structurée. On a deux personnes du conseil, mais s’il y a des citoyens intéressés à soutenir la démarche, ils sont invités à nous contacter. Comment ça va se passer ? Tout ça est à voir à l’heure actuelle. Mais puisqu’on aura l’ensemble de la problématique, nous pourrons politiquement bien nous défendre pour « confronter » l’entreprise à prendre ses responsabilités. L’important, c’est que l’on puisse bien faire avancer la situation. »

À lire aussi : AIM Québec prend de l’expansion