Projet d’agrandissement du Port de Québec : Alupa Clarke presse le gouvernement fédéral d’agir

2015-08-07-port-ml-02Le gouvernement du Canada doit appuyer, dès maintenant, le projet d’expansion du Port de Québec, selon le député de Beauport-Limoilou, Alupa Clarke.

Je suis très surpris de voir que le ministre Duclos ne semble pas prendre le dossier d’expansion du Port de Québec au sérieux. Ce projet est primordial pour le développement et la création d’emplois dans la grande région de Québec. C’est une autre preuve que le gouvernement Trudeau est complètement déconnecté des enjeux de la région de Québec », a déclaré Alupa Clarke.

Le député fédéral rappelle que le précédent gouvernement s’était engagé à verser 60 M$ dans le projet Beauport 2020, qui prévoit notamment l’aménagement de 18,3 hectares de nouveaux quais ainsi que le réaménagement de la Baie de Beauport.

Il incombe maintenant au gouvernement libéral d’honorer cet engagement et nous l’enjoignons à préciser ses intentions dès maintenant. », a-t-il ajouté.

Évaluer la qualité environnementale et sociale du projet

Il y a deux jours, Jean-Yves Duclos, député de Québec et seul ministre fédéral de la région de Québec – face aux pressions du maire de Québec Régis Labeaume et du ministre délégué aux Affaires maritimes du gouvernement du Québec, Jean D’Amours, avait déclaré lors d’une conférence de presse, dans des propos rapportés par Le Soleil, que le travail devait se faire en séquence :

La première chose, c’est qu’on évalue la qualité environnementale et sociale du projet. Le Port de Québec a encore des efforts à faire. Il doit soumettre de nouveaux documents à l’Agence canadienne [d’évaluation environnementale] », déclarait-il lundi dernier, lors d’une conférence de presse.

À lire aussi : Beauport 2020, un projet essentiel pour Québec selon le député fédéral Alupa Clarke.