Vers une bonification du processus de participation citoyenne

Vue sur le Vieux-Limoilou à partir de l’Observatoire de la Capitale. Juin 2012. (Photo : archives)

La Ville de Québec retient les services de l’Institut du Nouveau Monde pour revoir son processus de participation citoyenne qu’elle vise à modifier à compter de 2017.

Cette organisation réalisera un diagnostic sur les façons de faire actuelles, présentera les bonnes et nouvelles pratiques en la matière et fournira un accompagnement pour la mise en place des propositions retenues.Un groupe de travail collaborera avec l’Institut du Nouveau Monde dans la réalisation de son mandat afin de s’assurer que les propositions refléteront les objectifs poursuivis par la Ville et qu’elles pourront être mises en place efficacement.Parmi les exemples récents de nouvelles pratiques en amont des processus réglementaires, notons :

Conseils de quartier

La Ville de Québec soutient qu’elle a été à l’avant-garde en matière de participation citoyenne en mettant en place des conseils de quartier qu’elle qualifie de « véritables antennes de la vie urbaine ». Ces forums offrent à la population une voix sur la vie démocratique municipale. La Ville propose également d’autres tribunes aux citoyens pour s’exprimer et témoigner de leurs préoccupations, soit deux séances du conseil municipal par mois incluant chacune deux périodes pour les questions des résidents, une séance de conseil d’arrondissement par mois, des consultations publiques tenues par les conseils de quartier et des consultations publiques pour les grands projets.Enfin, la Ville rappelle qu’elle compte aussi sept conseillers en consultation publique travaillant dans les arrondissements pour mener les divers exercices de participation citoyenne et accompagner les conseils de quartier dans leurs mandats.Tous les renseignements concernant les diverses consultations publiques sont consignés à www.ville.quebec.qc.ca/consultations.