Consultations publiques sur la mobilité durable: dernière chance pour se prononcer | 9 août 2017 | Article par Monlimoilou

Qu’est-ce qui remplacera le projet de SRB?

Crédit photo: Ville de Québec

Consultations publiques sur la mobilité durable: dernière chance pour se prononcer

Alors que les consultations publiques de la Ville de Québec sur la mobilité durable et le transport en commun arrivent à leur terme, les citoyens sont invités à prendre part à deux séances de rédaction collective de commentaires, dont l’une aura lieu ce vendredi 11 août, de 18h à 20h, à l’Espace parvis de l’église Saint-Charles de Limoilou.

Nées dans la foulée de l’échec du projet de service rapide par bus (SRB), les consultations publiques visent à réfléchir collectivement à l’avenir de la mobilité durable à Québec, avec l’objectif d’en arriver à un consensus pour un projet structurant pour l’agglomération, selon le souhait formulé par le maire de Québec, Régis Labeaume.

Le processus de consultation se terminant à la fin août, un regroupement d’organismes — Accès transports viables, le Conseil régional de l’environnement de la Capitale-Nationale, Équiterre, la Fondation David Suzuki, les Jeunes de Québec pour la mobilité durable, Transport 2000 et Vivre en ville — y va d’un dernier appel pour inciter les citoyens à se prononcer dans le dossier.

Il y a un fort consensus à Québec pour le transport en commun. Il suffit de prendre parole et d’exprimer son opinion en transmettant ses commentaires à la Ville de Québec d’ici au 13 août, ou en répondant au questionnaire en ligne jusqu’au 31 août. Tous les détails et outils sont disponibles au www.fautledireaRegis.org », explique Étienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

Les séances de rédaction collective de commentaires, sous forme de mémoire, s’inscrivent dans ce contexte d’ultime chance. Rendez-vous est ainsi donné à l’Espace parvis (500, 8e Avenue), ce vendredi 11 août à 18h. À noter qu’une autre séance se déroule ce mercredi à 18h, à l’Autre Cuisine (840, rue Myrand).