Étudiant en médecine cherche occasions de bénévolat | 19 décembre 2017 | Article par Stéphanie Vincent

Tommy B. Lizotte

Crédit photo: Courtoisie

Étudiant en médecine cherche occasions de bénévolat

Faire du bénévolat pendant les vacances de Noël, pourquoi pas ? Tommy B. Lizotte a décidé de donner de son temps pendant la période des Fêtes, mais il a pour ce faire entrepris une véritable démarche afin de trouver le bon endroit ou le bon organisme. Son appel à tous, lancé sur Facebook, a retenu l’attention de Monlimoilou.

À la suite de certains changements dans sa vie personnelle, Tommy s’est retrouvé cette année avec plus de temps libre qu’à l’habitude en décembre. Le jeune homme, étudiant en cinquième année de médecine, s’est alors demandé ce qu’il pouvait faire pour les Fêtes, « pour que ce soit à la fois relaxant et motivant ». Le bénévolat lui est apparu comme une belle solution pour « booster ses batteries ».

Il faut dire que le jeune homme n’en était pas à ses premières armes en matière de bénévolat, puisqu’il est issu du programme Leader du collège Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Comme étudiant en médecine, il a aussi toujours fait plus que ce qui était demandé de ce côté.

Une fois son idée en tête, Tommy a fouillé sur Internet et a rapidement trouvé certaines ressources. Il a notamment écrit au Centre d’action bénévole et au Patro Roc-Amadour. Cependant, pensant que certaines petites initiatives ne seraient pas nécessairement répertoriées ou affichées, il a aussi lancé un appel à tous sur le groupe Facebook « Limoilou : notre quartier, le meilleur de tous ! ».

« Limoilou : notre quartier », le nom le dit, c’est de l’entraide. Je me suis dit que c’était la meilleure place pour poser ma question.

Du bénévolat sur mesure

À la suite de son offre, il a reçu plusieurs réponses. Il est notamment entré en contact avec Alexandre Zacharie, un des co-instigateurs de Zacklava Délice, qui s’est donné pour mission de vendre 17 000 baklavas pour Moisson Québec, mais leurs horaires ne concordaient malheureusement pas. Lui qui désire avant tout être en contact avec les gens a avoué en riant que faire des baklavas n’était peut-être pas non plus sa plus grande force.

Poursuivant toujours sa démarche, il a pris rendez-vous avec une agente d’orientation au Centre d’action bénévole de Québec, ce qui lui permettra d’explorer certaines voies auxquelles il n’avait pas pensé. La pédiatrie sociale a notamment été évoquée.

Comme le rappelle Tommy, cela vaut la peine de prendre le temps de sélectionner l’organisme avec lequel on a envie de collaborer ou le type de tâches qui correspond à nos intérêts ou à nos forces. Donner du temps est cependant à la portée de tous et c’est souvent beaucoup plus facile qu’on ne le croit.

Ressources

Pour ceux et celles qui auraient envie de faire du bénévolat, voici quelques ressources qui peuvent vous orienter dans vos recherches :