Festival des brasseurs et des artisans de Québec : la famille locale réunie | 9 septembre 2017 | Article par David Tardif

Crédit photo: David Tardif

Festival des brasseurs et des artisans de Québec : la famille locale réunie

Pour la troisième année, le site du parc de l’Anse-à-Cartier devient le point de rencontre des biérologues et autres amoureux des produits artisanaux, puisque le chapiteau du Festival des brasseurs et des artisans de Québec s’y dresse du 8 au 10 septembre.

En entrant sous le chapiteau, on a l’impression d’arriver dans une grande fête de famille. Tous les brasseurs sur place se connaissent. On les a vus à l’ouverture visiter les kiosques de leurs confrères et partager leurs coups de cœur. N’allez pas croire pour autant que les visiteurs se sentent exclus. Au contraire, dès que l’on se montre intéressé, on devient un membre de la famille.

Chauvinisme brassicole

La liste des présences de cette année regroupe plusieurs retours et quelques nouveautés. Les visiteurs peuvent goûter les produits et rencontrer les artisans de La Souche, de la Brasserie Générale, de La Korrigane, du Griendel, de l’Archibald, de la Microbrasserie des Beaux Prés, de La Barberie, de l’Hôtel Roquemont | resto/pub/microbrasserie, de l’Inox, de La Boîte à malt, du Corsaire, du Noctem, des Grands Bois, du Pub de la Contrée et de la Microbrasserie de Bellechasse.

Il est fort agréable de savoir que le projet provient de l’équipe de La Souche, qui a voulu faire rayonner l’inventivité et l’excellence des autres brasseurs locaux plutôt que de les considérer comme des compétiteurs. Limoilou en Vrac collabore à la gestion de l’évènement.

Pas de panique en ce qui a trait à la formule de dégustation. Elle est similaire à celle de la plupart des festivals de bières de ce monde. Chacun établit un prix en jetons pour sa bière et selon le format servi dans le verre à l’effigie du festival.

Les microbrasseries apportent des brassins spécialement sélectionnés pour l’occasion. Tout au long de leur production, elles gardent des brassins spéciaux pour permettre aux visiteurs de goûter toutes sortes de produits originaux. Parlant d’originalité, La Souche a produit l’Anse-à-Cartier, une bière exclusive pour l’évènement, dont les profits iront à la production de la 4e édition.

Accord bières, mets et musique

La volonté de célébrer le produit local se reflète aussi dans les autres aspects de l’évènement. Les restaurateurs présents sont La Bécane à bouffe (Le Bal du Lézard), La Souche et le Noctem, trois institutions locales. Le volet musical fait une belle place à des artistes de Québec : The Skopitones, Le Comité, Benoît Murray, Les Bleu Pelouse et Jah & I. La programmation, diversifiée, va du rock des Dales Hawerchuk, au reggae de Jah & I en passant par le folk de Benoît Murray. Conscient des familles présentes à Limoilou, les organisateurs ont prévu des avant-midis avec animation et jeux gonflables.

Il est encore temps de profiter des deux dernières journées du Festival des brasseurs et des artisans de Québec, un bel évènement qui mérite le détour.

Voir la programmation du Festival des brasseurs et artisans de Québec à l’agenda de Monlimoilou.