Grand-messe sur l’Espace parvis | 30 juin 2017 | Article par Viviane Asselin

Des danseurs de Port-O-Swing étrennent l’Espace parvis à l’occasion de l’inauguration. (Photo : Viviane Asselin)

Grand-messe sur l’Espace parvis

Jeudi, le quartier s’est rassemblé sur le perron de l’église Saint-Charles comme au bon vieux temps. Limoilou était convié à la grand-messe de l’Espace parvis, qui lançait sa deuxième édition avec l’objectif d’en faire « le » lieu de rencontre du Vieux-Limoilou pour l’été 2017.

Soirée occupée, jeudi, alors que Limoilou inaugurait deux places publiques éphémères, celles de Maizerets et d’Espace parvis. Ça tombait bien : il faisait beau, la bonne humeur était au rendez-vous, et on avait envie de célébrer.

Sur le perron de l’église Saint-Charles, c’est sous le signe de la danse, de la musique, de la cuisine de rue, des jeux pour enfants, du piano jaune, mais aussi de l’histoire et du patrimoine que se sont déroulées les célébrations. Car, plus qu’une place publique, Espace parvis est animé par des valeurs de sauvegarde et de réappropriation d’un lieu symbolique du quartier, fermé depuis 2012 :

Ce qui nous distingue des autres places publiques, c’est de mettre en valeur le patrimoine matériel et immatériel de l’église Saint-Charles », a souligné Édouard-Julien Blanchet devant un parterre où dignitaires, acteurs de la communauté et citoyens se faisaient des sourires heureux.

Pour le coordonnateur d’Espaces d’initiatives, Espace parvis n’est d’ailleurs qu’une première étape dans le grand projet porté par l’organisme : celui de la reconversion de l’église Saint-Charles en laboratoire d’innovation sociale.

L’été sous les clochers

De l’innovation et du social, on en voyait justement tout plein, jeudi, au pied des clochers. Par rapport à la première édition, Espace parvis a bonifié sa mise en valeur des lieux avec, notamment, un mobilier urbain qui, tout en reprenant l’architecture de l’église, fait des clins d’oeil à l’histoire de Limoilou. L’illumination de la façade du lieu de culte et l’aménagement de jardins collectifs accentuent pour leur part la beauté et la convivialité des lieux.

Soucieux d’en faire un espace d’échange, de rencontre et de convergence pour le quartier, les organisateurs ont dévoilé la programmation socioculturelle qui animera les lieux tout l’été. Ateliers de jardinage avec Craque-Bitume, séances de yoga avec Namaste Yoga, visites historiques avec la Société historique de Limoilou, matchs d’impro avec Impro de Garage, initiations à différentes danses avec Port-O-Swing, émissions en direct avec CKIA, concerts présentés par Limoilou en vrac et Première Ovation… : jusqu’au 30 septembre, on ne s’ennuiera pas avec la diversité des activités quasi quotidiennes sur le site.

Surtout, on donne à cette programmation une couleur locale, à l’image des valeurs d’un projet qu’on veut réaliser pour et par la communauté, ainsi que l’a rappelé Édouard-Julien Blanchet avant de céder toute la place à la fête.

La programmation sera bientôt accessible sur la page Facebook d’Espace parvis et sur Monlimoilou.