Le Café Martinet | 15 octobre 2017 | Article par André Lévesque

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Le Café Martinet

Situé au sous-sol du 1349, 4e Avenue, le Café Martinet était un casse-croûte populaire dans les années 1960 et 1970.

Un comptoir lunch avec des tabourets, quelques tables avec jukebox, décor très diner des années 1950, le Martinet était renommé pour ses fameuses guedilles (ou guédilles), ce mets québécois typique des casse-croûte.

Chaque région du Québec a sa recette de guédille. Nous, au Martinet, nous prenions la « classique » : pain hot-dog non grillé, salade de poulet, chou et sauce mayo.

Le soir, on allait manger ces « roteux de luxe » en sirotant un Coke et en écoutant les chansons d’Elvis sur le jukebox. Je croyais que Love Me Tender allait faire craquer ma blonde…

Le Martinet, c’était aussi les sacs de chips « à une cenne ». On les trouvait meilleurs que les chips dans les sacs réguliers ; allez savoir pourquoi…

Petit, sympathique, chaleureux, le Martinet était l’incontournable rendez-vous des fins de soirée.