Limoilou dans les années 1960 (29) : incendie à l’école Saint-Zéphirin de Stadacona | 17 décembre 2017 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1960 (29) : incendie à l’école Saint-Zéphirin de Stadacona

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Prise le 4 décembre 1964, la photo à la une est tirée d’un négatif représentant les ravages causés par un incendie à l’école [Saint-Zéphirin de] Stadacona, située au 1480, rue De Meulles, dans le Vieux-Limoilou (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène comparative ci-bas date du 12 novembre 2017. Au début des années 1970, le site de l’ancienne école a fait place à un immeuble de l’ensemble d’habitation à loyer modique (HLM) Stadacona, que gère aujourd’hui Un Toit en Réserve.

Une perte totale

La photo ci-contre est tirée de la page 3 de l’édition du 4 décembre 1964 du journal L’Action. Signant l’article « Incendie criminel (?) à Stadacona : l’école St-Zéphirin ravagé », le journaliste Claude Bédard rapporte que cet incendie majeur « a fait accourir pas moins de 145 pompiers de onze casernes », la nuit précédente.

D’après nos renseignements, […] trois jeunes voyous auraient mis le feu [en fin de soirée] dans une classe du troisième étage après avoir vainement tenté de voler de menus objets. […] Vers 1 h 00, les flammes se sont faites menaçantes pour les maisons voisines par suite de l’écroulement de la toiture. […] L’école, construite en 1915, et rénovée il y a à peine deux ans, est une perte totale. […] L’institution abritait 350 élèves et comptait 14 salles de classes. […]

Dans l’édition du 5 décembre, M. Bédard ajoute que « l’école de Stadacona ne sera pas reconstruite », mais que « des dispositions ont été prises pour que tous les enfants reprennent leurs classes régulières dès mercredi, le 9 décembre prochain ».

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Le pont de fer Samson.