Limoilou dans les années 1940 (28) : le pont de fer Samson | 10 décembre 2017 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1940 (28) : le pont de fer Samson

La série « Limoilou dans les années 1940 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Immortalisée le 28 octobre 1946, la scène à la une est tirée d’un négatif représentant le pont Samson. On y voit une affiche au-dessus du pont illustrant le comte de Frontenac, « gouverneur et sauveur de la Nouvelle-France » (description des Archives de la Ville de Québec).

Ci-bas, la photo comparative en date du 3 décembre 2017. En direction sud-est, les immeubles à bureaux de la gare du Palais masquent depuis le début des années 1980 une grande partie du paysage urbain.

Du pont au pont-tunnel

Comme les ponts Lavigueur, Dorchester et Drouin, le pont Samson relie Limoilou à Saint-Roch en enjambant la rivière Saint-Charles. Dès 1930, cet autre ancien pont « à bascule » prolonge en quelque sorte la 10e Avenue (ancien nom du boulevard des Capucins), rappelle l’historien Jérôme Ouellet dans son article très documenté « Le boulevard des Capucins et le pont Samson (1959) », publié sur son blogue Vues anciennes de Québec.

Ce nouveau lien, qui honore un ancien maire de Québec [Joseph-Octave Samson], est établi aux côtés du pont Sainte-Anne, lequel dessert des convois ferroviaires depuis 1884. Ces deux structures sont notamment conçues de manière à ne pas entraver la navigation commerciale sur la rivière Saint-Charles. L’aménagement d’un barrage à la hauteur du pont Samson à la fin des années 1960 met toutefois fin à cette pratique. En 1984-1985, le pont prend sa forme actuelle alors qu’il est intégré à un nouvel ensemble, le pont-tunnel Joseph-Samson, qui relie Limoilou au secteur du Vieux-Port. Un embranchement avec le nouveau boulevard Jean-Lesage est également créé à cette époque. […]

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Le pont de fer Drouin.