Limoilou dans les années 1960 (79) : « Sens unique – <em>One way</em> » | 9 juillet 2017 | Article par Jean Cazes

Limoilou dans les années 1960 (79) : « Sens unique – One way »

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

L’image à la une représente l’intersection de la 8e Avenue et de la 3e Rue, direction nord, en juillet 1968. Elle est tirée de cette page Facebook du gestionnaire des Archives du photographe, Jocelyn Paquet, le propriétaire du fonds des négatifs produits par Photo moderne, un collectif de photojournalistes à l’emploi du quotidien Le Soleil. La série de trois photos met en vedette des panneaux temporaires d’affichage bilingue soulignant la transformation en sens unique de ces deux rues.

Ci-contre, photo comparative en date du 26 juin 2017, qui laisse aussi deviner en arrière-plan l’église Saint-Charles, site actuel de l’Espace parvis.

De nouveaux sens uniques ?

Quelque 50 ans plus tard, de nouveaux sens uniques risquent bien par ailleurs de faire leur apparition dans le Vieux-Limoilou, tel que le rapportait Érick Rivard dans un précédent billet. À la faveur de réaménagements prévus par la Ville de Québec en 2017 et 2018, les 15e, 16e et 17e Rue pourraient en effet suivre l’exemple de leurs consoeurs.

L’histoire ne dit pas, par contre, si cette future transformation sera annoncée comme à l’époque : « Bientôt à sens unique. Soon to be one way » !

(Avec la collaboration de Viviane Asselin)

Voir le billet précédent de la série : Avenue des Cerisiers.