Limoilou se donne rendez-vous | 6 novembre 2017 | Article par Stéphanie Vincent

Comité organisateur : Édith Vallières (Limoilou en forme), Julie Bergeron (Société canadienne du cancer), Christiane Gamache (citoyenne engagée), Manon Roy (CIUSSS-CN), Marc Jeannotte (Votepour.ca), Marc DeKoninck (CIUSSS-CN) et Éric Lapointe (CDEC). Absente sur la photo : Valérie Hervieux (Université Laval).

Limoilou se donne rendez-vous

Une centaine d’organismes de tous les milieux sont attendus le 21 novembre prochain pour le Rendez-vous Limoilou 2017. Ce sera l’occasion pour ceux-ci de se réunir afin de faire un brassage d’idées sur les grands enjeux et projets qui touchent le quartier, mais aussi de rejoindre les citoyens lors d’un 5 à 7 qui prendra la forme d’un vernissage de projets collectifs.

L’invitation a été lancée aux acteurs des milieux communautaire, des affaires, de l’éducation, de la petite enfance et de la santé, qui y ont répondu en grand nombre. Élus et citoyens font aussi partie des publics visés par l’initiative. C’est le Patro Roc-Amadour qui accueillera l’événement.

Une initiative par le milieu, pour le milieu, avec les citoyens

L’idée de ce rendez-vous est d’abord venue des acteurs du milieu.

Limoilou est un quartier qui a une longue histoire de concertation […]. Mais, pour toutes sortes de raisons, depuis un certain nombre d’années, il y a eu moins de concertation formelle », explique Marc De Koninck, organisateur communautaire au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale (CIUSSS-CN).

Constatant que le besoin de se réunir et de se concerter était toujours bien présent, un comité organisateur s’est mis à l’ouvrage afin de réactiver un lieu d’échange.

Limoilou, un quartier qui a une longue histoire de concertation.
Crédit photo: Jean Cazes

Par ailleurs, le moment semble plus qu’opportun pour ce rendez-vous, tant du côté des partenaires du milieu que de celui du contexte social alors qu’on prévoit sous peu des annonces politiques au niveau national — on pense notamment au plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, qui pourrait avoir un écho dans le quartier. On espère aussi que l’événement saura profiter du nouveau mandat au municipal pour trouver une écoute attentive.

Au programme

Cela dit, c’est aussi de la volonté de faire un maillage entre les experts participants et les citoyens qu’est né Rendez-vous Limoilou. Ouvert aux uns et aux autres, donc, le programme de la journée propose ateliers et activités — notamment un panel intitulé Comment mieux collaborer avec nos différentes réalités, une mise en contexte sur l’histoire de la concertation à Limoilou et des échanges sur les enjeux communs et le travail collaboratif.

Commençant dès 8h, l’événement s’étirera en soirée afin de permettre aux citoyens qui n’auraient pu être présents plus tôt de se joindre à l’échange. Dans une formule 5 à 7 de vernissage, on dévoilera une exposition de panneaux présentant différentes initiatives et collaborations possibles dans le quartier. Ces projets collectifs sont ceux qui seront appelés à naître à la suite de la journée de concertation. Pour les citoyens, ce sera aussi l’occasion de s’exprimer, de réseauter avec les organismes présents et d’entendre ce que ceux-ci ont à dire. Comme le souligne Marc Jeannotte de Votepour.ca, l’activité permettra  « d’informer les citoyens […] puis, dans un second temps, d’aller chercher leur contribution ».

Une page blanche

D’ailleurs, Marc De Koninck souligne que, par le passé, ces moments forts de concertation ont donné des initiatives concrètes, où des gens ou des organismes ont appris à se connaître et ont choisi de s’engager dans des projets communs. Pour laisser émerger les idées, on a cependant décidé de ne pas donner une direction trop précise aux discussions. On ne promet donc pas de résultats immédiats, mais des échanges productifs. Ce rendez-vous pourrait tout aussi bien être une bougie d’allumage qu’une finalité en elle-même. Si ce pari peut sembler risqué, on s’appuie cependant sur la tradition du quartier pour mener le bateau à bon port.

La participation citoyenne sous toutes ses formes, dans Limoilou, on ne peut pas demander mieux », estime Marc Jeannotte.

L’invitation est donc lancée à toutes et à tous.

Infos utiles pour le Rendez-vous Limoilou 2017

Pour favoriser le transport des gens intéressés à participer au 5 à 7 de vernissage, le centre Jean-Guy-Drolet prêtera son véhicule collectif. Un espace de motricité sera par ailleurs à la disposition des enfants et un service de garde sera également offert aux parents. Il sera aussi possible de prendre une consommation sur place et, pour rester dans le thème du vernissage, d’admirer les œuvres de quelques artistes du quartier qui seront exposées pour l’occasion.

La participation à la journée et au 5 à 7 est gratuite, mais l’inscription est obligatoire.

Pour plus d’info ou pour s’inscrire : Rendez-vous Limoilou 2017 et 5@7 vernissage de projets collectifs