Le Louénok : c’est ouvert ! | 11 novembre 2017 | Article par Jean Cazes

Soirée de lancement au Louénok. 9 novembre 2017.

Crédit photo: Jean Cazes

Le Louénok : c’est ouvert !

Le Louénok, nouveau restaurant-microbrasserie de Maizerets, a accueilli jeudi soir une cinquantaine d’invités spéciaux dans le cadre de sa soirée VIP soulignant la réalisation du rêve d’Éric Aubin.

Telle que dévoilée en exclusivité en août dernier, l’arrivée du Louénok aura nécessité un investissement de quelque 400 000 $ pour son aménagement au rez-de-chaussée du 18 (phase 3 des condos Mont-Thabor).

Trente nouveaux emplois à Limoilou

À la veille de l’ouverture officielle de « son » restaurant-microbrasserie, Éric Aubin n’avait que de bons mots à formuler à l’égard de son personnel dévoué et à tous ceux et celles qui l’ont aidé à concrétiser ce qu’il qualifie de « belle aventure ».

Notre principal partenaire financier est la Caisse Desjardins de Limoilou : sans son programme de prêts pour les petites entreprises, ce projet n’aurait pas vu le jour. […] En comptant nos 12 cuisiniers, nous avons déjà 30 employés à notre service. J’ai un cuisinier extraordinaire, Sébastien Communal, un Français d’origine qui habite ici depuis une quinzaine d’années. C’est un grand chef qui voulait travailler dans la petite restauration. Il nous apporte beaucoup de finesse dans nos repas : au début, on voulait y aller avec des hot-dogs européens à petit prix, mais maintenant, on offre en plus des plats plus raffinés, des recettes combinant des fromages fins. […] Aussi, j’ai maintenant l’aide d’un groupe en communication de l’Université Laval, qui va beaucoup travailler sur la vente via les médias sociaux et la création de notre future page Web.

Une « cage » attrayante

Rappelant que c’est la firme Hatem+D Architecture qui avait participé au départ au concept de l’aménagement « sur papier » du restaurant-microbrasserie, Éric Aubin voulait aussi souligner l’aide précieuse, notamment, de l’entrepreneur spécialisé AC Cuisines et de François Prévost, l’artisan de Limoilou qui a conçu la spectaculaire « cage » au-dessus du bar central.

À ce sujet, Marianne Charbonneau de Hatem, qui a piloté le concept, précise :

Éric nous avait approchés pour réaliser un projet particulier de style « laboratoire » dans un local à la fois haut et petit. Au départ, on pensait à une mezzanine, mais nous avons refait le design pour rendre l’ambiance chaleureuse soulignée par cette cage.

Au passage, l’architecte a glissé quelques mots sur « une première esquisse » de la future terrasse qui devrait être réalisée « sur le côté l’an prochain, et orientée au soleil ».

Production de bières exclusives dès avril

Comme Le Louénok jouit déjà d’une grande popularité dans les médias sociaux, son propriétaire a tenu à préciser :

Nous avons déjà beaucoup de réservations, et nous pouvons étirer notre capacité d’accueil jusqu’à 60 places au gros maximum. Après l’ouverture officielle de ce vendredi débutera l’horaire régulier, c’est-à-dire de 11 h à minuit du jeudi au samedi, puis de 11 h à 23 h [le reste de la semaine].

Enfin, d’autres emplois seront inévitablement à combler l’an prochain au Louénok avec le développement de son volet microbrasserie artisanale, conclut Éric Aubin.

À la mi-janvier, la totalité de nos équipements sera installée, et la production pourra alors commencer par les ales, qui demandent moins de temps de préparation, et que nous prévoyons pouvoir offrir en avril.

 Le Louénok
1165, 18e Rue
(581) 318-3710