Marché public de Limoilou : coup d’envoi sur la rue Tabaga | 17 juillet 2017 | Article par David Tardif

Lancement de la 4e édition du Marché public de Limoilou. (Photo : Jean Cazes)

Marché public de Limoilou : coup d’envoi sur la rue Tabaga

Sur la rue Tabaga, près du boulevard Ricelle, à l’abri des gratte-ciel, devine qui j’ai vu… Cette ritournelle m’est revenue à l’esprit lorsque j’ai quitté le site du Marché public de Limoilou, dimanche, au terme d’une journée d’activité qui aura lancé la 4e édition.

Si les coordonnées sont fausses (il s’agit plutôt de la 3e Avenue, entre la 8e et 9e Rue), le collectif Rutabaga a su insuffler cet esprit bon enfant et festif à son marché public, qui m’a rappelé l’émission jeunesse Sur la rue Tabaga. Malgré des heures d’ouverture restreintes — de 11 h à 15 h —, les résidents n’ont pas boudé leur plaisir en envahissant la rue tout au long de l’événement.

Qui dit journée de première dit « petit plus » à l’ambiance. Petits et grands enfants ont ainsi été gâtés, notamment par la présence de l’École de cirque de Québec qui s’occupait de l’animation familiale. L’accordéoniste Régent Bell a quant à lui donner le ton pour les prochains dimanches, alors que différents musiciens viendront à tour de rôle mettre leur touche personnelle à l’ambiance du marché. On pourra aussi compter sur le minibus de 1, 2, 3 Go ! Limoilou, reconverti en plateforme de divertissement pour les enfants.

Alors, qui t’as vu ?

Pour le plus grand plaisir des citoyens, il y avait une belle diversité dans l’offre gourmande. Entre autres : fruits et légumes, miel, boissons alcoolisées, viandes, variétés de pains et de pâtisseries et, mon coup de cœur personnel, la limonade de Nicolas Marchand (Biolimo). Certains producteurs et marchands seront présents toutes les semaines, d’autres, en rotation, et d’autres encore se joindront plus tard à la fête, selon le temps des récoltes.

Plusieurs artisans nous ont permis de découvrir sur place leurs produits, qui étaient tellement délicieux qu’ils donnaient envie de tout acheter pour ramener à la maison ! De plus, la passion pour leurs produits était belle à voir, au point d’être contagieuse.

Moi, être entouré d’autant de beaux produits, ça m’a donné faim. Ça tombait bien : il y en avait, parmi les participants, pour offrir différents petits plats en échange de quelques dollars.

Chaque semaine, le collectif Rutabaga mettra en ligne, sur sa page Facebook, la liste des producteurs et artistes présents.

Et pour ceux que ça intéresse, j’ai également vu deux gamins (au moins) et deux petits chiens.

Le Marché public de Limoilou aura lieu tous les dimanches jusqu’au 17 septembre, de 11 h à 15 h. 

 

En amorce de la galerie de photo ci-bas, une partie de l’équipe de bénévoles du Marché public de Limoilou : Céline Bilodeau, Audrey Pichette, Manon Bessette, Joanie Roy, Olivier Tremblay, Marie-Claude Côté, Josée Grimond et Édith Clavet.