Un peu d’ordre, s’il vous plaît ! | 13 juillet 2017 | Article par Laurence Déry

(Photo courtoisie: congerdesign/Pixabay)

Un peu d’ordre, s’il vous plaît !

Vous n’avez pas trié vos biens avant de déménager ? Vous collectionnez malgré vous les assiettes à sushi, salières et poivrières, ou ces foutus stylos qui ne fonctionnent plus (que vous gardez inlassablement en espérant qu’un jour, en les frottant sur votre semelle, ils reprendront vie comme par magie) ? Ceci pourrait bien vous être utile.

Saviez-vous que le métier d’organisateur professionnel a connu ses débuts dans les années 1980 et qu’il possède sa propre association ? D’abord populaire au Canada anglais, la demande se fait maintenant sentir au Québec. Limoilou compte d’ailleurs un des trois organisateurs professionnels présents à Québec. Rencontre dans un café avec l’entrepreneur limoulois d’Équi-libre organisation pour parler bibelots et autres babioles superflues.

Issu du milieu communautaire, Dany Blouin aime le monde. Des appartements, cabanons ou hangars bordéliques, ça ne lui fait pas peur ! L’organisation, il en mange depuis qu’il est petit. Vous avez besoin de mettre de l’ordre dans votre vie ? Vous voulez mieux occuper l’espace de votre chez-soi ? Qui dit plus d’espace dit d’abord désencombrement. Pas facile dans notre société d’ultra consommation !

C’est pour ça que Danny est là. Lors de la première rencontre avec lui, vous serez nerveux, car vous le recevrez à la maison. Il se familiarisera avec votre environnement et évaluera vos besoins. Au début, vous serez un peu gêné à la venue de cet inconnu dans votre intimité, vous voudrez même faire le grand ménage avant sa visite, alors que c’est sans doute pour ça que vous l’engagez ! Ne vous en faites pas, vous dira Dany, cette nervosité ne reste habituellement pas très longtemps.

Ces objets qui nous parlent

Dany se voit un peu comme un coach sportif. Il vous aidera à vous libérer du poids matériel. La rôtissoire de grand-maman dont vous ne vous êtes jamais servi et qui sommeille au fond de l’armoire ? Les cartes de souhaits gardées dans une boîte de chaussure depuis vos 12 ans ? La première et deuxième doudou de votre aînée qui vient tout juste de célébrer son bal de finissants ? Tant d’objets évocateurs s’accumulent en catimini dans nos espaces ! Ils font partie du quotidien, mais on ne les touche presque jamais. Or, l’organisateur professionnel a une distance émotive face à ces objets, explique Dany. Il vous posera les bonnes questions pour vous accompagner dans le tri de vos biens (donner, recycler ou jeter), un objet à la fois, sans jugement.

Vous pouvez aussi faire appel à Dany lors de périodes plus difficiles. Ce dernier peut vous accompagner lorsque les émotions sont à fleur de peau et que vous voulez, par exemple, vous départir des vêtements d’un proche disparu, ou que votre mère doit quitter sa maison pour aller s’installer dans une chambre de CHSLD, qui ne saura malheureusement jamais contenir tous ces biens rassemblés au fil des années…. Le délaissement d’objets significatifs est un processus, rappelle Dany, le respect du rythme de la personne est très important.

En rafale

  • La pièce pour laquelle on te consulte le plus ? La cuisine
  • Ce dont tes clients ont le plus de difficulté à se départir ? Objets liés à la famille (mèche de cheveux, ensemble de baptême, premiers souliers, etc.)
  • Tes clients ? Hommes et femmes 50/50. Les hommes, surtout pour leur entreprise, et les femmes, surtout pour la maison. Sur Facebook, ce sont les femmes qui me suivent !
  • Un truc pour un bureau bordélique ? Sortir les papiers des enveloppes, ça prend de la place et on ne voit pas les comptes ni les dates d’échéance !
  • Un conseil facile à mettre en oeuvre ? Identifier les bacs de rangement ou acheter des bacs transparents, pour savoir rapidement ce qu’il y a dedans !

Pour des trucs au quotidien, rendez-vous sur la page Facebook ou le site Internet d’Équi-libre  organisation.