Une oeuvre d’art public signée Pierre & Marie pour La Cité-Limoilou

Marie-Pier et Pierre Brassard forment le collectif Pierre & Marie. (Photo courtoisie : Étienne Boucher)
Marie-Pier Lebeau et Pierre Brassard forment le collectif Pierre & Marie. (Photo courtoisie : Étienne Boucher)

Le collectif Pierre & Marie remporte le concours de médiation culturelle pour l’arrondissement de La Cité-Limoilou. Le duo, formé des artistes Marie-Pier Lebeau et Pierre Brassard, réalisera l’oeuvre d’art public qui sera installée au parc-école Sainte-Odile.

C’est sous le thème Une personne magnifique que s’exécutera le collectif Pierre & Marie. Un thème sur mesure pour mettre de l’avant la beauté qui réside dans chaque être humain, dans un contexte de médiation culturelle à laquelle participeront une douzaine de personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Membres du Mouvement Personne d’Abord du Québec Métropolitain, celles-ci accompagneront le processus de création, au fil de rencontres qui s’échelonneront sur plusieurs semaines avec les deux artistes.

Nous sommes très heureux et emballés à l’idée de commencer le projet avec les participants. Ça arrive d’ailleurs très vite, on commence dès la semaine prochaine ! » s’est réjoui le duo, interpellé par Monlimoilou.

Qui est Pierre & Marie ?

Actifs dans le milieu des arts visuels depuis 2008, Marie-Pier Lebeau et Pierre Brassard se distinguent notamment par un travail sur des contrastes saisissants, comme le rapportait Anne-Marie Lapointe en 2015 dans une série Pierre & Mariesur des artistes de Saint-Sauveur. Plus précisément, la pratique de Pierre & Marie est

[n]arrative et ponctuée de clins d’œil aux souvenirs d’enfance [;] elle fait écho aux fondements de notre société moderne, échafaudés autour de l’éphémère et d’un idéal inaccessible. Au cœur de nos préoccupations : le reliquat, le merveilleux, l’artifice, le chaos, la beauté et le désenchantement. […] Influencés par le quotidien et le fil d’actualité pessimiste, nous cherchons des fragments de lumière terrés sous la masse de mauvaises nouvelles venues des quatre coins du monde », peut-on lire sur leur  site Internet.

Ci-contre, un aperçu de leur savoir-faire : Soudain, la beauté, qui fait partie de l’exposition L’art de la joie (Manif d’art), présentée au Musée national des beaux-arts du Québec jusqu’au 14 mai. (Photo : Idra Labrie)

Inauguration

Le dossier du collectif Pierre & Marie aura ainsi convaincu le jury de lui confier ce projet de médiation culturelle, le cinquième d’une série de six prévus par la Ville de Québec, à raison d’un par arrondissement. L’inauguration d’Une personne magnifique est fixée au printemps 2018.Les honoraires versés au collectif d’artistes pour le travail de médiation culturelle avec le groupe de citoyens sont de 10 000 $. Une enveloppe de 95 000 $ est quant à elle réservée pour la réalisation de l’oeuvre d’art public. Le budget provient de l’Entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec.