Abattage d’arbres prévu sur la rue des Saules Est | 27 février 2018 | Article par Raymond Poirier

Limoilou ne fait pas partie pour l’heure des zones d’infestation du l’agrile du frêne, mais certains arbres – dont ici, sur la rue des Saules Est – seront coupés par mesure préventive.

Crédit photo: Viviane Asselin

Abattage d’arbres prévu sur la rue des Saules Est

Les passants ont pu remarquer des affiches, sur la rue des Saules Est, dans Lairet : des arbres y seront abattus, d’ici au 31 mars, dans la suite des actions de prévention entreprises par la Ville de Québec contre l’agrile du frêne.

La démarche de l’administration municipale s’inscrit dans la suite des actions entreprises depuis déjà six ans face à la propagation attendue, puis avérée, de l’agrile du frêne. Bien qu’il n’y ait pas précisément d’infestation dans le secteur Limoilou, il importe tout de même d’agir et ainsi de poursuivre les mesures préventives entamées en 2012 avec le remplacement progressif des frênes.

Dans Limoilou, nous étions déjà proactifs dans le remplacement des frênes, autant pour éviter que l’infestation ne s’y propage que pour s’assurer de préserver la canopée existante dans le secteur. De cette façon, chaque frêne abattu est remplacé par deux arbres d’autres espèces », explique Mireille Plamondon, conseillère en communications à la Ville de Québec.

Le choix des frênes à couper, comme c’est le cas sur la rue des Saules Est, dans Lairet, n’est pas laissé au hasard. « Hors des zones d’infestation, les arbres que l’on coupe connaissent soit une croissance en dessous du seuil attendu, soit ils sont déjà sous le coup d’autres maladies », poursuit-elle.

Les arbres ciblés seront coupés d’ici au 31 mars prochain. Ils seront ensuite remplacés à l’automne 2018.

C’est un remplacement proactif qu’on fait. On travaille à ce que le moins d’arbres possible soient infestés – et l’agrile du frêne n’est pas dans Limoilou ! » soulignera Mme Plamondon en se faisant rassurante.