Brasserie Générale 18e Rue : ouverture imminente pour le temps des fêtes | 8 novembre 2018 | Article par Jessica Lebbe

Philippe Jacques, copropriétaire de la Brasserie Générale, en entrevue à CKRL 89,1 le 5 novembre dernier.

Crédit photo: Jessica Lebbe

Brasserie Générale 18e Rue : ouverture imminente pour le temps des fêtes

Alors que le Louénok a déclaré faillite en août dernier, la Brasserie Générale a pu récupérer le local de brassage et de restauration sur la 18e Rue et ainsi se rapprocher de la clientèle du centre-ville.

Depuis 2013, la Brasserie Générale, c’était surtout une usine de production installée dans Charlesbourg avec un salon de dégustation de 15 places, ouvert au public seulement depuis le printemps 2018. Grâce à cette installation dans Limoilou, l’entreprise charlesbourgeoise pourra encore plus être « identifiée comme une microbrasserie de la ville de Québec », indique Philippe Jacques, copropriétaire, en entrevue à CKRL :

Lorsqu’on faisait des événements à Québec, on n’en revenait pas de voir que les résidents pouvaient connaître nos produits, mais ne s’imaginaient pas une seule seconde seconde qu’on était de la Capitale-Nationale! Même si on a un salon de dégustation, ce n’est pas suffisant pour attirer la clientèle du centre-ville à Charlesbourg… même pour de la bière!

Trois des quatre associés sont d’ailleurs des résidents de Limoilou, ce qui a particulièrement favorisé le choix du quartier pour y installer le bistro de l’entreprise :

On adore vivre dans Limoilou! On participe déjà à l’économie locale. C’est donc un rêve devenu réalité : c’était vraiment l’endroit où on voulait le plus s’installer, même si on sait que les locaux commerciaux dans ce secteur, ce n’est pas nécessairement facile », ajoute Philippe Jacques.

La bière sous toutes ses formes

La Brasserie Générale est allée chercher Maxime Bergeron, brasseur à la Microbrasserie des Beaux-Prés, pour travailler sur les recettes de bières dans le bistro de la 18e Rue. Sur les 12 lignes de fut, six serviront les gros vendeurs réguliers de la brasserie; les six autres seront les bières brassées et expérimentées exclusivement sur place. Un espace boutique permettra aussi aux clients de repartir avec de la bière en cannette qu’on ne retrouve qu’au bistro.

Côté cuisine, c’est Jason Aubut, ancien chef du restaurant Patente et Machin, qui élaborera le menu axée sur les produits locaux de saison.

« On va surement y aller plus mollo pour l’ouverture, mais à terme, on peut se permettre de dire qu’à chaque saison, il y aura un nouveau menu de 5 à 7 services, selon l’arrivage de fruits de mer et de poissons, par exemple. On aura autant l’incontournable nachos que des petits plats plus originaux à partager avec toute la table », annonce Philippe Jacques.

La bière sera également un ingrédient clé dans les sauces et les marinades de certains plats, et même de desserts!

« On veut que le mariage soit parfait entre la bière et la nourriture, sans tomber dans une table gastronomique pour autant. On veut rester un pub de quartier accessible où on peut venir jaser et où la musique est un peu plus forte aussi. On s’est acheté un juke-box avec CDs dans cet esprit! », précise le copropriétaire.

La Brasserie Générale prévoit d’ouvrir juste à temps pour les partys de Noël le 6 décembre prochain. Les clients peuvent déjà réserver leur table en appelant et en laissant un message sur la boîte vocale du bistro.

Brasserie Générale 18e Rue
1165, 18e Rue
418-204-2031

Réécoutez l’entrevue de Philippe Jacques à CKRL :