Un centre BIM à la pointe de l’innovation en construction au Cégep Limoilou | 16 octobre 2018 | Article par Baptiste Piguet

Crédit photo: Baptiste Piguet

Un centre BIM à la pointe de l’innovation en construction au Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou a dévoilé lundi son centre d’expertise en modélisation des données en bâtiment, ou Building Information Modeling (BIM), le premier du genre dans l’enseignement supérieur au Québec et le second au Canada.

Le BIM, une révolution importante

Le centre d’expertise BIM, doté des derniers outils technologiques et logiciels dans l’industrie de la construction, permettra au Cégep de former des technicien.ne.s et de préparer les étudiant.e.s à ces nouvelles technologies avant l’université. Cet espace collaboratif ultramoderne sera aussi disponible à la location pour les entreprises qui veulent travailler en BIM ou tout simplement expérimenter cette nouvelle technique.

Michel Lesage, dir. Service aux entreprises et formation continue et Chantal Arbour, dir. générale, Cégep Limoilou; Marie-Noelle Simard, dir., Ingénierie et construction, Aéroport international Jean-Lesage de Québec; Alain Deschênes, formateur BIM, Cégep Limoilou.
Crédit photo: Cégep Limoilou

Le BIM est une nouvelle façon de travailler dans l’industrie de la construction, basée sur de nouveaux outils informatiques qui permettent de partager, en temps réel une base de données. Plus concrètement, les architectes, ingénieur.e.s et technicien.ne.s travaillent sur la même maquette 3D en même temps, ce qui permet de détecter plus facilement les erreurs et de les corriger plus rapidement.

« La révolution BIM dans la construction est aussi importante que lorsque les logiciels ont remplacé la table à dessin », illustre Chantal Arbour, directrice générale du Cégep Limoilou.

La pratique est de plus en plus courante : par exemple, l’agrandissement de l’Aéroport international Jean-Lesage (YQB) a été fait en BIM.

« Cette méthode de travail a permis de synchroniser les maquettes et de découvrir des interférences, comme la superposition d’une poutre avec un système de ventilation […] Cette technique nous a permis de gagner du temps et de réduire les coûts », explique Marie-Noelle Simard, directrice Ingénierie et construction de l’Aéroport.

Un million $ en réponse aux besoins de l’industrie

L’objectif pour le Cégep Limoilou est de devenir un pôle technologique de référence afin de former des techniciens, de répondre aux demandes des entreprises et d’exporter ses techniques. En adaptant la formation aux besoins de long terme de l’industrie de la construction, il s’attaque aussi au manque de main-d’œuvre qualifiée en BIM.

Le Centre BIM représente un investissement d’un million de dollars. Il a bénéficié du soutien du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires (FIS) du gouvernement fédéral et du Programme d’appui au développement de l’industrie québécoise de l’habitation (PADIQH) de la société d’habitation du Québec (SHQ).