Collection Gaïa lance son coin boutique chez Lolita | 7 mars 2018 | Article par Ann-Sophie Harvey

Chantal Durette, propriétaire designer de Collection Gaïa

Crédit photo: Ann-Sophie Harvey

Collection Gaïa lance son coin boutique chez Lolita

Depuis le temps que les clientes l’attendent, c’est ce jeudi 8 mars qu’aura lieu le lancement officiel des collections Gaïa à la boutique Chez Lolita sur la 3e Avenue. Un cocktail accompagnera des promotions sur les nouvelles créations Gaïa du printemps et sur les bas et collants Lolita, pour les convives.

Chantal Durette, propriétaire designer de Collection Gaïa, déploie enfin l’éventail de ses créations vestimentaires, maintenant disponibles à l’année chez Lolita sur la 3e Avenue à Limoilou. René Lépine, propriétaire et grossiste chez Lolita, représente Collection Gaïa à travers la province depuis 2010. Les clientes visitaient la boutique pour y trouver la griffe Gaïa, mais il n’y avait que quelques morceaux, raconte Chantal Durette ; elles auront donc désormais un plus grand choix, avec l’avantage d’une adresse centrale.

Le coin boutique Collection Gaïa chez Lolita
Crédit photo: Ann-Sophie Harvey

Chantal Durette crée du patchwork avec des tissus 100 % recyclés depuis 13 ans. Après toutes ces années à confectionner des tissus recyclés, elle a décidé, l’an dernier, d’offrir une nouvelle ligne de vêtements durables avec des pièces de tissus neufs, que les clientes pourront découvrir ce printemps. La designer utilise, entre autres, un tricot de rayonne fait avec des sciures de bois, fabriqué à Montréal. Comme l’empreinte environnementale est une préoccupation importante de Collection Gaïa, la création de vêtements avec des tissus locaux et naturels abonde vers les mêmes valeurs de l’entreprise, mais de façon maintenant différente.

Un permis de la Ville pour une boutique mobile ?

La propriétaire de Collection Gaïa a par ailleurs été l’une des pionnières du concept de camion de rue mode dans la ville de Québec. Sa boutique mobile avait suscité l’engouement des citoyens et des médias en 2016.

Depuis l’an dernier, elle se concentre uniquement sur le territoire de la ville de Québec, où elle loue des emplacements dans des événements, car la Ville ne reconnaît pas son type de camion, souligne-t-elle.

« Pour l’instant, ce n’est pas permis par la Ville de me stationner dans la rue. Ils ne veulent pas me donner de permis, car ils ne veulent pas reconnaître mon type de camion. Ils considèrent que je suis une catégorie à part », lance celle qui croit qu’il faut créer cette catégorie, semblable à celle des foodtrucks.

Nouvelle vitrine printanière chez Lolita
Crédit photo: Ann-Sophie Harvey

Chantal Durette a déjà fait le tour de plusieurs villes de la province avec sa boutique mobile. Son souhait est de créer un horaire estival avec son camion afin de s’installer dans les rues de Québec, tout en étant loin des commerces pour ne pas leur nuire. « Toutes les plus grandes villes ont des camions mode comme cela », souligne la créatrice. Même si certains commerçants lui ont reproché de ne pas avoir pignon sur rue, elle affirme payer sa part. « Les taxes commerciales sont très chères, mais je ne suis pas exempte de tous les frais. Je paie mes inspections et les taxes de mon entreprise comme tout le monde. C’est ça qui arrive quand on offre quelque chose de nouveau », ajoute-t-elle.

Lancement

Qu’à cela ne tienne, le lancement du coin boutique de Collection Gaïa aura lieu ce jeudi, de 17 h à 21 h, chez Lolita (452, 3e Avenue). Pour plus d’info : Gaïa s’installe chez Lolita.

Les créations Gaïa sont aussi en vente sur sa boutique en ligne Etsy.

Lolita/Collection Gaïa
452, 3e Avenue
418 522-5204