Feu vert à la bande cyclable sur la 3e Avenue | 21 juin 2018 | Article par Viviane Asselin

Crédit photo: Google Map

Feu vert à la bande cyclable sur la 3e Avenue

La Ville de Québec va de l’avant avec le prolongement de la bande cyclable sur la 3e Avenue, au-delà de la 12e Rue. Son aménagement, qui impliquera la suppression de 47 cases de stationnement du côté ouest de l’avenue pendant la saison cyclable, devrait être achevé d’ici la mi-juillet.

La conseillère municipale de Limoilou, Suzanne Verreault, en a fait l’annonce mercredi, lors de la séance du conseil de quartier du Vieux-Limoilou. Une décision qui tombe après plusieurs semaines de réflexion alors que le projet ne faisait pas l’unanimité, notamment chez des commerçants de la 3e Avenue qui soulevaient des enjeux de sécurité routière et de perte de clientèle.

« On les a rencontrés un à un », a fait savoir celle qui s’était engagée à trouver une solution rassembleuse – pour les citoyens comme pour les commerçants. Mais voilà, « il fallait prendre une décision, et ça fait rarement l’unanimité », a admis l’élue en confirmant la réalisation du projet de bande cyclable tel qu’il avait été présenté à l’origine.

Des mesures d’appoint

En contrepartie, diverses mesures accompagneront son aménagement, de façon à répondre aux préoccupations et à assurer un suivi. Ainsi, la Ville adaptera la signalisation dans les rues transversales à la 3e Avenue : « On va avoir 18 changements sur la signalisation […] pour permettre aux clients de pouvoir se stationner dans les rues perpendiculaires », précise Mme Verreault.

On donnera en outre le mandat à une firme d’effectuer des sondages auprès d’au moins 800 personnes fréquentant l’artère. L’objectif : compiler des statistiques sur la clientèle, la destination, le mode de transport utilisé et d’éventuels problèmes de stationnement. Un rapport sera déposé en fin de saison – qui se termine le 31 octobre – afin de dresser le bilan et d’évaluer la suite des choses.

Appel à la collaboration

Bien au fait des réticences de chacun, Suzanne Verreault s’est voulue rassurante en rappelant le cas de l’aménagement d’une bande cyclable sur la rue du Pont, du côté de Saint-Roch, en 2016 : « Les commerçants ont réagi vivement [à l’annonce du projet]. Finalement, ça fonctionne très bien. Il y a même des augmentations d’achalandage dans certains commerces et ils n’ont pas perdu de clients. Pourquoi ça ne marcherait pas sur la 3e Avenue ? »

Aussi la conseillère sollicite-t-elle au final la collaboration des commerçants : « Je leur demande de nous donner la chance de faire l’exercice », défend-elle tout en les invitant à faire part de leurs commentaires tout au long de la saison. Mais elle interpelle du même souffle les résidents de Limoilou, dont on a pu lire sur les réseaux sociaux certains appels au boycottage. Soucieuse de les sensibiliser aux réalités du commerce local, elle insistera : « Ces commerçants-là, on veut les garder avec nous. Moi, je vais faire la promotion de continuer à visiter nos commerçants. »

Le conseil de quartier du Vieux-Limoilou a d’ailleurs adopté une résolution en ce sens, laquelle vient saluer l’annonce de la concrétisation du projet.