La grande Histoire pour les plus petits | 26 avril 2018 | Article par Émilie Rioux

Québec?… Rapport! tourne depuis près de 15 ans dans la région.

Crédit photo: Marc St-Jacques

La grande Histoire pour les plus petits

Le Gros Mécano s’installe à Limoilou tout l’été avec Québec?… Rapport!, un spectacle jeunesse traversant les grandes étapes de la construction de notre capitale. Un cours d’histoire pas ordinaire, qui sort les grands personnages des livres pour les rendre bien vivants, devant public.

Le Théâtre du Gros Mécano, vous connaissez? Il s’agit d’une des plus anciennes compagnies de théâtre à Québec, se spécialisant dans les spectacles pour jeune public depuis 1976. Cumulant presque une centaine de représentations, Québec?… Rapport! est présenté depuis bientôt 15 ans dans la région; une durée de vie extraordinaire qui confirme chaque année la popularité du concept.

Fait intéressant, le spectacle avait été commandé à l’occasion des célébrations du 400e anniversaire de la capitale, afin de vulgariser l’histoire de la ville et l’apport de ses nombreux personnages. Écrit en 2001, à plusieurs mains, le texte compte parmi ses créateurs Carol Cassistat (actuel directeur artistique), Catherine Larochelle, Christian Michaud ainsi qu’un certain Fabien Cloutier, qui en était à son premier contrat, à la sortie de l’École de théâtre!

Du théâtre hors des théâtres

Sur scène, deux adolescents planchent sur leur travail d’histoire et se font prendre au jeu, jusqu’à incarner et raconter de manière ludique les grands personnages que furent Louis Hébert, Jacques Cartier ou Samuel de Champlain. De même sont racontés les grands drames qui ont frappé la ville, ou encore la mythique bataille des plaines d’Abraham, où il « y avait ben du monde, mais c’est pas parce que c’était le Festival d’été ».

Rosalie Daoust
Crédit photo: Karine Lévesque

Entre le 25 juin et le 18 août, le projet sera présenté à 18 reprises dans le quartier, majoritairement dans les camps de jour. Toutefois, quelques représentations ouvertes au grand public seront réparties dans la saison estivale, dans les parcs et les fêtes de quartier de Limoilou. Grand défi pour les deux actrices (Marjorie Audet et Rosalie Daoust) qui incarneront les protagonistes dans cette nouvelle saison théâtrale itinérante, le projet vise aussi à rejoindre un nouveau public pour le théâtre. « C’est le seul show qu’on fait en dehors des salles traditionnelles. Il n’y a pas beaucoup de décor, c’est surtout un show à texte qu’on peut faire dans n’importe quel contexte », explique Léa Fisher-Albert, codirectrice générale du Gros Mécano.

En choisissant de s’inscrire dans la programmation d’un réseau davantage axé vers le communautaire, la compagnie de théâtre cherche à rejoindre un public qui n’a pas nécessairement accès au théâtre professionnel d’été.

Ce qu’on a constaté [au fil des années], c’est que ça parle à tout le monde. Autant aux enfants (à partir de 8 ans) qu’aux adolescents et aux adultes. C’est sans doute parce que c’est un spectacle vivant, avec une langue intéressante et accessible. C’est joué avec beaucoup d’humour.

Ce grand cours d’histoire, un brin décadent, aura sans doute pour effet de resserrer les liens entre le théâtre jeunesse de Québec et les résidents de ses quartiers, toutes générations confondues, durant la belle saison. Les dates exactes des représentations publiques devraient être annoncées sous peu via Monlimoilou.