Le Festival des brasseurs et artisans de Québec déménage | 26 mai 2018 | Article par Jessica Lebbe

Les trois premières éditions du Festival des brasseurs et des artisans de Québec se sont tenues au Lieu historique national Cartier-Brébeuf.

Crédit photo: Jessica Lebbe (Archives)

Le Festival des brasseurs et artisans de Québec déménage

Le Festival des brasseurs et des artisans de Québec change de secteur et s’installera au Domaine Maizerets du 24 au 26 août prochains. Doté d’un espace plus grand et à distance des zones résidentielles, l’événement brassicole offrira la même formule mêlant microbrasseries locales, spectacles et artisanat.

Après s’être dissocié de Limoilou en vrac, le Festival des brasseurs et artisans de Québec a décidé de quitter le Lieu historique national Cartier-Brébeuf, qu’il occupait depuis trois éditions. Ayant ouï-dire que Limoilou en vrac travaillait sur un autre projet d’événement gourmand, qui aurait lieu au même endroit pendant l’été, l’organisation du festival « n’a pas voulu prendre de chance », indique le coorganisateur Antoine Bernatchez, et a préféré déménager pour ne pas se recouper dans l’offre événementielle du quartier :

Le Lieu historique national Cartier-Brébeuf est devenu saturé en événements l’été, alors pour éviter de trop déranger le voisinage et faire un événement à notre image, on se délocalise au Domaine Maizerets. L’endroit reste familial, vert et à distance de marche pour tous ceux qui veulent profiter de la bière sans avoir à prendre l’auto », explique celui qui est aussi copropriétaire de la brasserie artisanale La Souche.

Le Festival des brasseurs et artisans de Québec comptera deux chapiteaux. L’un accueillera une douzaine de microbrasseries de la région, dont « deux qui viendront d’un peu plus loin, pour la découverte », précise Antoine Bernatchez. L’autre abritera une trentaine d’artisans, soit deux fois plus que l’an passé. La microbrasserie Ras l’bock de Saint-Jean-Port-Joli est l’une de ces découvertes.

Une plus grande offre artisanale

« On est conscients qu’il y a des gens qui viennent au festival seulement pour voir les artisans. C’est pour cette raison qu’on veut en inviter plus et en faire un rendez-vous plus important », présente Julie Bernatchez, coorganisatrice.

Pour compléter cette section artisanale, l’organisation souhaite aussi avoir un volet agroalimentaire en invitant des producteurs locaux à avoir leur table au festival. Trois kiosques servant cidre, kombucha et whisky seront aussi présents.

Le festival approche présentement trois camions de cuisine de rue de Québec pour bonifier l’offre nourriture sur le site. En 2017, seuls Noctem Artisans brasseurs et La Souche étaient en mesure de servir de la poutine et des tacos sur place.

La musique sera toujours au rendez-vous avec des spectacles s’étalant du vendredi soir au dimanche après-midi. Ne pouvant encore rien dévoiler sur la programmation musicale, encore toute jeune du festival, Julie Bernatchez confie cependant :

Il faut s’attendre à des groupes locaux, jouant de la musique folk au rock. Et évidemment, Antoine Bernatchez montera toujours sur scène avec son groupe Moondays, comme il le fait depuis les débuts de l’événement.

Vous êtes artisan et vous souhaitez participer au festival ? Contactez Julie Bernatchez à julybert@gmail.com.