Limoilou dans les années 1950 (42) : église Saint-Albert-le-Grand | 25 août 2018 | Article par Jean Cazes

Rue des Frênes Est, à l’intersection de la 1re Avenue, avec vue sur l’église Saint-Albert-le-Grand. 1956

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1950 (42) : église Saint-Albert-le-Grand

La série « Limoilou dans les années 1950 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Prise le 6 septembre 1956, la photo à la une est tirée d’un négatif représentant l’église Saint-Albert-le-Grand. On y voit également l’intersection de la rue des Frênes Est et de la 1re Avenue. La vue a été prise en direction est (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène revisitée ci-bas date du 6 août 2018.

Architecture « gothique moderne »

Comme le soulignent les spécialistes de l’architecture religieuse Luc Noppen et Lucie Morisset sur le site Les églises de Québec, la construction de l’église Saint-Albert-le-Grand, de style « gothique moderne », a débuté en août 1952. Il s’agissait alors de remplacer le lieu de culte temporaire qui avait accompagné la naissance, six ans plus tôt, de la paroisse Saint-Albert-le-Grand.

Mais par mesure d’économie, la fabrique ne la fait pas bâtir au complet : une cloison temporaire vient fermer la nef, là où plus tard le chœur sera érigé. L’architecte Joseph Marchand mène le projet à son terme en 1961-1962, et l’église est agrandie, comme prévu, par le chevet. Les portes et la marquise d’aluminium, dessinées par Paul Gagnon, sont installées en 1964.

Cette nouvelle église s’inscrivait dans le développement du secteur nord de Limoilou, en grande partie sur des terrains de la Ville vendus à prix modique pour répondre aux besoins grandissants de jeunes familles, explique Jacques Saint-Pierre dans son ouvrage Lettres de Limoilou (Caisse Desjardins de Limoilou, 2008).

Rattachée au secteur Lairet depuis 1998, la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys regroupe, outre Saint-Albert-le-Grand, les anciennes paroisses de Sainte-Claire d’Assise, Sainte-Odile et Saint-Paul-Apôtre. L’abbé Julien Guillot est nommé en septembre 2015 curé des trois grandes paroisses de Limoilou issues des fusions.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : La 17e Rue.