Limoilou dans les années 1970 (36) : vous souvenez-vous de la bijouterie Corriveau? | 1 décembre 2018 | Article par Jean Cazes

gfg

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1970 (36) : vous souvenez-vous de la bijouterie Corriveau?

La série « Limoilou dans les années 1970 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Immortalisée le 3 mars 1970, l’image à la une est tirée d’un négatif représentant la bijouterie Corriveau, située au 1223, 4e Avenue dans le Vieux-Limoilou (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène comparative dans la galerie ci-bas date du 23 novembre 2018.

Localisée face à l’église Saint-Fidèle, cette bijouterie avait comme voisin, visible sur la gauche, la pharmacie Boucher.

Un commerce qui ne l’a pas eu facile

Il apparaît qu’au moins deux événements ont assombri la petite histoire de la bijouterie Corriveau.

Comme le rapporte Marcel Collard dans l’édition du 22 septembre 1978 du journal Le Soleil, la bijouterie a été le théâtre en janvier 1976 d’un hold-up, perpétré par quatre individus qui ont dérobé un butin de 40 000$ en bijoux. Deux ans plus tard, l’un de ces complices a été condamné à dix ans de prison.

Une scène semblable allait se reproduire quelques années plus tard, mais avec une fin autrement plus tragique. Dans La Presse du 25 mars 1983, en page C3, on peut lire :

Bijoutier abattu – Le propriétaire de la bijouterie Corriveau de Limoilou à Québec a été abattu hier après-midi au cours d’un vol à main armée. M. Laurent Corriveau, dans la soixantaine, était seul dans son établissement lorsqu’un individu dans la trentaine lui a demandé d’ouvrir la porte, toujours verrouillée de l’intérieur. Une fois à l’intérieur, celui-ci a fait feu en direction du bijoutier avec ce que l’on croit être un revolver, atteignant M. Corriveau à l’estomac. Il a été transporté à l’hôpital où il devait décéder quelques heures plus tard. Le malfaiteur a pris la fuite à pied. Les policiers de Québec ont ratissé le secteur, aidés d’un pisteur, mais les recherches n’ont encore rien donné.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Des commerces aujourd’hui disparus de la 3e Avenue.