Limoilou dans les années 1980 (16) : la Saint-Charles avant sa mise en valeur naturalisée | 13 octobre 2018 | Article par Jean Cazes

Rivière Saint-Charles, 4 août 1981.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1980 (16) : la Saint-Charles avant sa mise en valeur naturalisée

La série « Limoilou dans les années 1980 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

En date du 4 août 1981, l’image à la une est tirée d’un négatif représentant la rivière Saint-Charles dans le secteur Limoilou. On voit l’aménagement en béton des berges. En arrière-plan, on voit des immeubles à logements et le clocher d’une église (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène comparative ci-bas, en direction nord-est, remonte au 8 octobre dernier.

Témoin de la première phase de « débétonnisation » de la rivière

Cette scène d’époque s’inscrit dans notre série portant sur la renaturalisation des rives de la Saint-Charles, à l’exemple de l’article « Le pont Drouin à l’époque du béton », où nous mettions en contexte ce projet porté par l’administration du maire Jean-Paul L’Allier. Localisé en aval du pont Lavigueur, ce segment de la rivière a fait l’objet de la phase I des travaux, en 1996. Délimitée à l’ouest par le pont, cette première phase incluait toute la partie adjacente au parc Cartier-Brébeuf, comme nous l’avions aussi évoqué dans cet autre article.

C’est dans ce secteur que l’on retrouve la maison Dorion-Coulombe, auparavant localisée dans Vanier. Elle deviendra au début du millénaire un centre d’interprétation qui héberge aujourd’hui la Société de la rivière Saint-Charles.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont désormais accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Intersection de la 3e Avenue et de la 4e Rue.