La place Limouloise embrase l’hiver… et embrasse le Nouvel An | 18 décembre 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

La place Limouloise embrase l’hiver… et embrasse le Nouvel An

La place Limouloise, dont l’illumination a pris forme malgré des embûches techniques, accueillera jusqu’en mars animations et mobilier hivernaux. Parmi les activités au programme, la Société de développement commercial (SDC) 3e Avenue Limoilou bonifiera le traditionnel décompte vers le coup de minuit du 31 décembre.

Le rassemblement informel, croissant au fil des années, posait un défi, alors que les gens se massaient par centaine dans la nuit à l’intersection de la 6e Rue, de l’avenue de la Canardière et de la 3e Avenue, qui n’étaient pas fermées à la circulation, explique Sébastien Chamberland, directeur général de la SDC 3e Avenue Limoilou.

Ce 31 décembre, de 22 h à 1 h, DJ, écran de 7 pieds par 9 pieds, diffusion d’un feu de foyer, moving lights réchaufferont l’ambiance. Il y aura même une « santé » au mousseux pour les premiers arrivés, selon l’affluence.

« C’est pour les gens du quartier qu’on fait ça. Ce n’est pas pensé comme Limoilove, par exemple, pour attirer les visiteurs de l’extérieur. On ne veut pas dénaturer une initiative populaire », assure Sébastien Chamberland.

Dans le cadre de la programmation dévoilée en partenariat avec le Carnaval de Québec, on nous réserve encore une surprise de taille, une activité d’envergure encore tenue secrète. En mars, les 16 et 17, Limoilou aura sa Cabane à sucre, avec tire et animation de circonstance. La 6e Rue sera fermée à l’occasion, au gré des animations à la place Limouloise.

Aménagements hivernaux

Les places éphémères hivernales relèvent d’un partenariat entre l’Office du tourisme de Québec, les différentes SDC et la Ville de Québec. L’implication des différents services rend le tout « hyper complexe », admet M. Chamberland, qui n’en est pas moins « emballé ». Ce qui se concrétise cette année, même si les accumulations de neige précoces ont « pris tout le monde de court », sera sujet à ajustements.

Du mobilier, dont des chaises Adirondack face à la pharmacie Jean-Coutu, s’intégrera incessamment à l’aménagement existant. Déjà, des chauffe-terrasse ont fait leur apparition. Les premières discussions vers un concept hivernal convivial pour la 3e Avenue remontent à 2014-2015, rappelle M. Chamberland.

L’illumination annoncée a rencontré un écueil après l’installation du système électrique prévu par la Ville de Québec : il s’est avéré impossible de l’utiliser. Faute de pouvoir trouver et corriger rapidement le problème, des solutions de rechange se mettent en place. On a ramené au toit-terrasse du Croc Mignon les projections lumineuses prévues sur les trois petits toits. Également, trois gros arbres illuminés viendront compléter l’éclairage, près des Colocs, des Fistons et de la Pizzeria 900. L’arche, quant à elle, se veut un dispositif modulable, pour varier les illuminations et projections selon les besoins, par exemple, pour diffuser un visuel du Carnaval durant l’événement.

À lire aussi :

Lumières sur Limoilou jusqu’en mars

Les quartiers de Québec s’animent au rythme du Carnaval